Go to main content
 

Aide d’urgence : prendre en compte les personnes handicapées

Urgence
International

En situation de crise, les personnes handicapées sont souvent les oubliées de l’aide humanitaire. Raison pour laquelle en mai 2016, Handicap International a lancé avec d’autres organisations la Charte pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’aide d’urgence[1]. Plus de 150 Etats, organisations humanitaires, bailleurs et réseaux associatifs l’ont déjà rejointe.

Aide d'urgence

Dinesh Rana, 22 ans, est le président du comité de gestion des catastrophes de Shankarpur (DMC), essayant un fauteuil roulant pour accéder à une pompe à eau surélevée. | ©B.Blondel / Handicap International

Conditions de vie très difficiles, besoins spécifiques des personnes vulnérables négligés, manque d’accès aux services de santé, aux infrastructures sanitaires… Voici les réalités souvent endurées par des personnes handicapées lors d’une catastrophe naturelle (séisme, cyclone…) ou un conflit.

« Les  organisations humanitaires sont encore trop peu actives  pour inclure les personnes handicapées et répondre à leurs besoins lors d’une urgence ou une crise, explique Camille Gosselin, responsable du plaidoyer humanitaire à Handicap International. L’objectif de la charte que nous avons lancé il y a un an était double : susciter une prise de conscience de la communauté humanitaire et rassembler organisations et bailleurs autour de principes communs pour prendre en compte des personnes handicapées. »

C’est un beau succès. La Charte a déjà été adoptée par plus de 150 Etats, organisations humanitaires, bailleurs et réseaux associatifs. Elle appelle toutes les institutions impliquées dans l’aide humanitaire à faire évoluer leurs pratiques pour mieux inclure les personnes handicapées, les faire participer aux décisions et assurer que les services humanitaires soient réellement pour tous. Aujourd’hui, nous souhaitons que plus d’Etats et d’organisations humanitaires rejoignent cette charte et mettent pleinement en œuvre ses principes.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables
© Nadia Todres/HI
Insertion Réadaptation Urgence

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables

Au chevet des victimes dès le lendemain du séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, HI poursuit ses actions, notamment afin d’assurer des services de réadaptation de qualité.

« J'ai eu la peur de ma vie »
© Brice Blondel / Handicap International
Urgence

« J'ai eu la peur de ma vie »

Dans l’Agenda 2030, le climat est placé au cœur du développement. Les effets négatifs du changement climatique sont particulièrement visibles dans les pays en développement, qui sont aussi les plus vulnérables, avec des conséquences graves pour l’environnement et les hommes, pour les personnes handicapées tout particulièrement. Du fait de leur mobilité limitée, d’un accès restreint aux transports et à l’information ainsi que l’absence de systèmes d’assistance spécifiques, les personnes handicapées sont souvent les premières victimes des catastrophes naturelles.

Yémen : Déclaration commune des ONG sur les accords conclus par les parties belligérantes
© HI
Urgence

Yémen : Déclaration commune des ONG sur les accords conclus par les parties belligérantes

Les organisations humanitaires installées au Yémen tiennent à féliciter les parties au conflit pour la coopération et la persistance qui ont abouti à des accords les plus positifs enregistrés pour les civils yéménites depuis plus de trois ans. Ces accords représentent une étape importante dans la mise en place d'une paix réelle et durable au Yémen et pourraient avoir un impact sur cette crise humanitaire qui touche des millions de personnes.