Accès direct au contenu
 
 

Alexandrine retourne à l’école

Insertion
Madagascar

Alexandrine a 10 ans et vit dans le village d’Ambodivoapaka à Madagascar avec ses parents et ses deux sœurs. Atteinte d’une déficience auditive et après une année sans scolarité, elle retrouve les chemins de l’école.

Alexandrine devant son école | © Handicap International

Alexandrine était en classe jusqu’en 2015, mais lors de la saison des moissons, ses parents n’avaient personnes pour s’occuper d’elle et ont décidé de la retirer de l’école pour l’amener avec eux ; ainsi pendant un an, elle a travaillé dans les champs avec ses parents.

Grace à  l’intervention de Handicap International dont le projet Education inclusive consiste à favoriser l’intégration des enfants handicapés dans des écoles ordinaires, elle a pu réintégrer l’école au cours de l’année scolaire 2016-2017. Alexandrine ne parlant pas. Son enseignant a reçu une formation de la part de HI sur l’Education Inclusive, mais rencontre des difficultés pour l’intégrer dans les activités faites en classe qui sont généralement des comptines, des récitations et des chants. Ses parents ont vu des changements positifs dans son comportement : « Nous avons constaté une amélioration chez Alexandrine depuis que nous l’avons envoyée à l’école. Notre fille sait déjà lire des mots à deux syllabes, écrire l’alphabet et en plus, elle est plus motivée qu’avant et veut devenir agricultrice.»

Malgré ses difficultés à participer aux activités en classe, Alexandrine s’est fait des amis. En dehors des heures de cours, elle joue comme tous les enfants de son âge.

Handicap International et l’éducation inclusive

HI forme les enseignants sur l'éducation inclusive. Cette formation permet aux enseignants d'avoir une meilleure compréhension des questions du handicap et de faire face aux difficultés scolaires que peuvent présenter certains de leurs élèves. Elle leur permet d'élaborer, pour chaque enfant en situation de handicap, un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) permettant l’intégration et le suivi de chaque élève. Ce PPS regroupe un rapport médical, les objectifs recherchés et l’adaptation nécessaire afin que l’élève puisse suivre au mieux les cours. Le résumé de l'entretien est ensuite discuté avec ses parents.

 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

COVID-19 dans les pays en voie de développement : des risques décuplés
© Adam Huebner / HI
Insertion Urgence

COVID-19 dans les pays en voie de développement : des risques décuplés

La liste des pays touchés par le COVID-19 s’allonge. Présente dans plus de 55 pays dans le monde, Handicap International s’efforce de poursuivre ses activités tout en préservant ses équipes.

Amputé à cause d'un cancer, Fadi a reçu une prothèse et des soins
© HI
Insertion Réadaptation

Amputé à cause d'un cancer, Fadi a reçu une prothèse et des soins

En 2016, le diagnostic tombe : Fadi a un cancer de la peau à la cheville droite. On lui ampute la jambe sous le genou. Grâce à Handicap International, il a bénéficié de soins de réadaptation.

Abd Alnor, enfant handicapé au sein d’une famille de réfugiés
© HI
Insertion Réadaptation

Abd Alnor, enfant handicapé au sein d’une famille de réfugiés

À 11 ans, Abd Alnor souffre d’un retard de développement et de difficultés d’apprentissage depuis sa naissance. Après avoir fui la Syrie, sa famille a eu du mal à retrouver les soins dont il a besoin.