Accès direct au contenu
 
 

Cuisine du Monde Laos

Evénements
Laos Luxembourg

Le 24 janvier 2019, venez découvrir des spécialités culinaires du Laos dans les locaux de HI Luxembourg.
 

Déminage au Laos | © Sara Goldberg / Handicap International

Plus de 50 ans après les premiers bombardements américains durant la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays le plus pollué par les sous-munitions. Les conséquences sont dramatiques : plus de 50 000 victimes sont à déplorer depuis 1964.

Depuis 2006, les équipes de déminage de HI ont nettoyé plus de 3 500 000 m² de terrain et ont détruit près de 24 000 restes explosifs de guerre au Laos.


Un intervenant de HI vous détaillera les actions entreprises dans ce pays durant le repas.



Menu du jour 
Recettes traditionnelles du Laos


Soupe de maïs
~
Nouilles sautées de poulet au basilic

 

 


INFORMATIONS PRATIQUES

Jeudi 24 janvier 2019 - 12h15 précises

140 rue Adolphe Fischer - Luxembourg Gare

10€ par personne (9€ + 1€ par boisson)

Pour réserver, merci de contacter : f.ouahab@hi.org

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Cuisine du Monde Palestine
© Handicap International
Evénements

Cuisine du Monde Palestine

Le jeudi 27 février aura lieu la Cuisine du Monde Palestine dans nos locaux à Luxembourg.

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent
© N. Lozano Juez / HI
Mines et autres armes

Laos : deux victimes de sous-munitions témoignent

A trente ans d’intervalle, deux habitants du même village laotien témoignent de leurs accidents liés à l’explosion d’une sous-munition.

Dépollution au Laos : les équipes de déminage ne lâchent rien !
© N. Lozano Juez / HI
Mines et autres armes

Dépollution au Laos : les équipes de déminage ne lâchent rien !

Au Laos, HI poursuit ses interventions afin d’éliminer la menace et de réduire le risque humanitaire et socioéconomique que les restes explosifs de guerre font aujourd’hui encore peser sur les populations du pays.