Go to main content
 

« Jusqu’à quand ? »

Réadaptation Urgence
Syrie

Omar a 32 ans et vient de Syrie. Il a trouvé refuge en Jordanie et vit dans le camp d’Azraq depuis plusieurs années. Victime de torture dans son pays, il est encore traumatisé par les évènements qu’il a vécu et il est suivi par Handicap International dans le cadre de sessions de réadaptation et du soutien psychologique.  

Omar_témognage

Omar, dans la salle de réadaptation d’Azraq. | © E. Fourt / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le voyage dans le passé de Gniep, une des premières bénéficiaires de HI
© France 3 - Mars 2018

Le voyage dans le passé de Gniep, une des premières bénéficiaires de HI

Gniep Smoeun avait 10 ans lorsqu'elle a eu la jambe arrachée par une mine antipersonnel au Cambodge en plein conflit khmer rouge. Aujourd'hui infirmière à Rennes, elle a voulu retourner sur place avec sa fille et le médecin qui l'a sauvée, un certain Jean-Baptiste Richardier, cofondateur de Handicap International.
Découvrez le reportage diffusé sur France 3 fin mars.

Les réfugiés rohingyas se préparent à affronter la pluie et les cyclones
© E.Pajot/ HI

Les réfugiés rohingyas se préparent à affronter la pluie et les cyclones

Le plus grand camp de réfugiés du monde est construit sur des collines déboisées, dans une zone sujette aux inondations, au sud du Bangladesh. Avec les pluies attendues en avril et la menace imminentes des cyclones, le personnel de HI se prépare aux conséquences pour les plus vulnérables des inondations et des glissements de terrain.

Décès d'un employé d'une organisation syrienne partenaire de HI
© AFP PHOTO / AMER ALMOHIBANY

Décès d'un employé d'une organisation syrienne partenaire de HI

Un employé d'une organisation syrienne avec laquelle Handicap International (HI) est associée a été tué hier. Mustafa, sa femme et leurs deux enfants ont été tués par des bombardements à Hamouriyeh, dans la Ghouta orientale. À l'heure du septième anniversaire du conflit syrien, HI condamne une fois de plus les bombardements en zones peuplées et appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils.