Go to main content

Pour soutenir activement nos campagnes, les pyramides !

Le point d'orgue de la campagne annuelle de mobilisation est la Pyramide de chaussures, rendez-vous citoyen où chacun est invité à déposer des chaussures pour ériger une pyramide symbolique.

Pour soutenir activement nos campagnes, les pyramides !

COPYRIGHT © Handicap International

Le public rassemblé autour du combat pour l'aide aux victimes de mines et BASM accède à des espaces d'information et de sensibilisation en plus d'animations tout au long de la journée. La Pyramide de Chaussures se tient chaque 1er samedi d'octobre sur la Place d'Armes à Luxembourg-Ville.

 

Retour en vidéo sur la Pyramide de Chaussures 2018

 

Un événement familial qui rencontre toujours un franc succès !

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40

cbriade@handicap-international.lu

Pour aller plus loin

Népal : 4 ans plus tard, HI aide toujours les victimes du séisme
© Elise Cartuyvels/HI
Réadaptation Urgence

Népal : 4 ans plus tard, HI aide toujours les victimes du séisme

Handicap International est venue en aide à plus de 19 000 personnes affectées par le séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2014.

HI vient en aide aux communautés oubliées des bidonvilles de Beira, au Mozambique
© C.Briade / HI
Urgence

HI vient en aide aux communautés oubliées des bidonvilles de Beira, au Mozambique

Des milliers d’habitants de Beira vivent dans la pauvreté dans des bidonvilles surpeuplés. Leurs abris de fortune n’ont pas résisté à la force du cyclone Idai. HI coordonne les efforts de déblayage et de reconstruction pour ces communautés très durement touchées

Les démineurs de Handicap International de retour en Casamance, au Sénégal
© HI
Mines et autres armes

Les démineurs de Handicap International de retour en Casamance, au Sénégal

De nombreux restes explosifs continuent de mettre en danger les populations qui vivent dans cette région du sud du Sénégal et dissuader les nombreux déplacés internes qui pourraient y revenir.