Goto main content
 
 

Après avoir fui la Syrie, Amer est victime d’un accident de voiture

Réadaptation
Jordanie

Amer, un ouvrier de 38 ans, vit avec sa femme, leur enfant et ses parents dans le camp de Baqaa, en Jordanie. Après avoir fui la Syrie, il a trouvé un travail dans la maintenance et a commencé à reconstruire sa vie. Mais en 2019, un terrible accident lui fracture les deux jambes.

Amer fait ses exercices avec le kiné HI

Amer fait ses exercices d'équilibre avec le kiné HI | © HI

 C’est en se rendant à son travail qu’Amer a été gravement blessé dans un accident de la route en avril 2019, dans la région de Wadi Rum. Il s’est retrouvé avec une fracture à la hanche gauche et une autre à la jambe droite. Grâce à l’aide de HI, il a pu se remettre de ses blessures.

Près d’un mois après l’accident, il a reçu la visite de l’équipe HI, qui a pu évaluer de quelle manière améliorer son état de santé.

« Je ne peux pas me rendre à mon travail car je suis handicapé »,

a-t-il dit à l’équipe. 

Sa réadaptation avec HI

Amer a ainsi commencé une kinésithérapie.

« Grâce à HI, j’ai pu bénéficier de séances de kinésithérapie, avec des exercices pour me tenir debout et marcher. On m’a donné des béquilles et j’ai appris à m’en servir pour me déplacer »,

explique-t-il.

Auparavant, Amer utilisait un fauteuil roulant, dans lequel il n’arrivait pas à circuler facilement. Désormais, il se déplace en toute autonomie.

L’importance de l’estime de soi

Amer a pu se remettre rapidement de ses blessures. Il a regagné sa confiance en lui pour la réalisation d’activités du quotidien comme monter des escaliers et se rendre aux toilettes, et est prêt à reprendre le travail...

HI en Jordanie et au Liban – Crise syrienne

HI et ses partenaires locaux aident les réfugiés syriens et les personnes vulnérables en Jordanie et au Liban depuis 2012.

A. Jordanie

  • En Jordanie, en 2019, l'association et ses partenaires ont organisé des séances de réhabilitation pour 3 215 personnes.
  • HI a fourni à 382 personnes des équipements de mobilité tels que des fauteuils roulants, des déambulateurs, des béquilles.
  • HI a apporté une aide psychologique et sociale à plus de 400 personnes.
  • HI travaille en Jordanie avec 11 partenaires locaux.

 

B. Liban

  • HI et ses partenaires ont organisé des séances de réhabilitation pour plus de 3 000 personnes et ont fourni à environ 500 personnes des équipements de mobilité tels que des fauteuils roulants, des déambulateurs, des béquilles, etc.
  • HI a apporté un soutien psychologique à environ 220 personnes.
  • HI a organisé 2 000 sessions d'éducation aux risques, qui ont été profitables à plus de 40 000 personnes.

 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
a.labbevideau@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : HI soigne les personnes blessées par la guerre
© HI
Réadaptation Santé Urgence

Ukraine : HI soigne les personnes blessées par la guerre

Handicap International travaille dans les hôpitaux ukrainiens pour venir en aide aux personnes brûlées et amputées dans le cadre du conflit en cours.

HI soutient les Ukrainiens blessés dans le conflit armé
© V de Viguerie/ HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

HI soutient les Ukrainiens blessés dans le conflit armé

Les équipes de Handicap International contribuent à apporter des soins aux victimes brûlées et amputées en Ukraine.

Visite terrain : le directeur de HI Luxembourg en Afghanistan
© Ouest France- P. Moyon / HI
Mines et autres armes Réadaptation Sensibilisation Urgence

Visite terrain : le directeur de HI Luxembourg en Afghanistan

Mehdi Magha, Directeur Général de Handicap International Luxembourg s’est rendu en Afghanistan du 20 au 30 janvier 2022. D'abord à Kaboul puis à Kandahar, où Handicap international gère depuis 1996 un des principaux centres de réadaptation et d’appareillage du pays. Sa visite était destinée à prendre la mesure de l’inimaginable dégradation de la situation humanitaire et des efforts des équipes de Handicap International pour soutenir la population.