Aller au contenu principal
 
 

Bangladesh : renforcer le rôle des pères auprès des mamans

Urgence
Bangladesh

Dans les camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh, Handicap International a sensibilisé plus de 800 pères à une paternité "responsable".

Session de sensibilisation pour informer les hommes au sujet d'une paternité "responsable" dans les camps de réfugiés de Cox's Bazar

Session de sensibilisation pour informer les hommes au sujet d'une paternité "responsable" dans les camps de réfugiés de Cox's Bazar | © Farid Alam Khan/HI

De mars 2018 jusqu’en mars 2019, HI a mené un projet visant à encourager les hommes et les jeunes hommes à adopter des comportements de paternité responsable, afin d’assurer une maternité "sans risque" aux mères dans les camps de réfugiés rohingyas de Cox's bazar.

« Au Bangladesh et notamment dans les camps de réfugiés à Cox's Bazar, où la société est largement patriarcale, les hommes ne sont pas suffisamment informés au sujet des complications possibles durant la grossesse et l’accouchement, ni des soins médicaux dont les mères ont besoin. En cas d’urgence, par exemple, ce sont eux qui décideront si la mère peut se rendre dans un centre de santé, sans toujours savoir que c’est prioritaire. De plus, selon certaines croyances culturelles, des complications durant la grossesse ou un accouchement anormal sont encore associés au « mauvais sort », croyances qui entrainent une sorte de stigmatisation sociale, empêchant les pères de s’investir pour favoriser la santé des mères. Pour HI, il était essentiel d’informer les hommes et jeunes hommes au sujet de leur rôle auprès des mères, afin qu’elles puissent vivre une « maternité sans risque »

Farid Alam Khan, chargé de communication pour HI au Bangladesh

HI a donc mené une campagne de sensibilisation : l’association a formé près de 800 pères, agents de santé, enseignants, volontaires, etc., au sujet de leur rôle durant la grossesse et au moment de la naissance de l’enfant : quelles complications possibles, comment obtenir de l’aide médicale, quels soins nécessaires, etc. HI a aussi organisé une formation photo et vidéo destinée aux étudiants, distribué des outils de sensibilisation dans les écoles, élaboré et diffusé des messages radios et réalisé des fresques murales de sensibilisation.
 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
a.labbevideau@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

En Haïti, HI aide Jérôme à reprendre confiance en lui
© Jean Marie Jakomina / HI
Réadaptation Urgence

En Haïti, HI aide Jérôme à reprendre confiance en lui

Jérôme a été durement éprouvé par le séisme d’août 2021, puis par un AVC. HI lui fournit des séances de réadaptation et de soutien psychosocial pour l’aider à surmonter ces épreuves.

Lundi 27 juin, une frappe aérienne russe aggrave le bilan des victimes civiles.
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Lundi 27 juin, une frappe aérienne russe aggrave le bilan des victimes civiles.

La frappe aérienne russe qui a touché un centre commercial bondé à Kremenchuk, dans le centre de l'Ukraine, lundi 27 juin, aggrave le bilan déjà effroyable des victimes civiles dans le pays. Au moins dix personnes ont été tuées et des dizaines blessées. Le bilan va très certainement s’alourdir.

Les blessures complexes causées par des armes explosives en Ukraine
© T.Mayer / HI
Réadaptation Urgence

Les blessures complexes causées par des armes explosives en Ukraine

Gaëlle Smith, spécialiste de Handicap International en réadaptation d'urgence, explique la gravité des blessures dues aux explosions en Ukraine et l'importance d'une réadaptation précoce.