Go to main content
 

Bruno Leclercq, Directeur de HI pour la Palestine témoigne « Les soins psychologiques que HI propose aux patients sont fondamentaux »

Urgence
Palestine

Plus de 3 000 personnes ont été blessées par balles depuis le début des manifestations à la frontière entre Gaza et Israël. Si nombreuses blessures nécessitent plusieurs interventions chirurgicales et des soins de réadaptation sur le long terme, le soutien psychologique offert par HI est aussi fondamental.

Ce jeune garçon de 11 ans a été blessé lors d’une manifestation à Gaza le 12 mai dernier.

Ce jeune garçon de 11 ans a été blessé lors d’une manifestation à Gaza le 12 mai dernier. | ©Ali Jadallah/Anadolu Agency/AFP

Le constat de Bruno Leclercq, Directeur de Handicap International pour la Palestine, est lucide : les soins d’urgence aux blessés sont essentiels et doivent être procurés immédiatement, afin d’éviter l’apparition du handicap.

Celui-ci ajoute « Les soins psychologiques que HI propose aux patients sont fondamentaux. Les victimes ont vécu un traumatisme, certaines risquent de perdre une jambe, ou de se retrouver immobilisées pendant des mois. Ces accidents entrainent beaucoup de peine, et les personnes affectées doivent soudainement repenser intégralement leur vie quotidienne. C’est très dur ».

Les 10 équipes d’urgence envoyées sur place par HI ont commencé à travailler en procurant des soins d’urgence et de réadaptation aux blessés de Gaza et en apportant un soutien psychologique aux populations affectées. Dans cette équipe, on retrouve des ergothérapeutes, de kinés, infirmiers mais aussi des travailleurs sociaux et psychologues.

Bruno Leclercq poursuit : « Aujourd’hui, à Gaza, on sent une morosité, une forme de désespoir. Cette situation ne fait que détériorer un contexte social et économique déjà très fragile. En parallèle, les populations affectées font preuve d’une vrai résilience et de beaucoup de courage ».

L’objectif d’HI à Gaza est de venir en aide à 1 500 personnes blessées, et conseiller plus de 7000 proches de blessés sur la gestion des blessures, la réadaptation et le soutien psychologique. 

 

Sur le même sujet, voir aussi : Les blessés ont un besoin urgent de réadaptation fonctionnelle. HI se mobilise et déploie ses équipes


Pour faire face aux besoins des victimes, nous avons besoin de vous.
Venez en aide aux populations civiles
.

 

JE FAIS UN DON EN LIGNE ›

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés
©HI
Réadaptation Urgence

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés

Quatre mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’Indonésie, HI soutient toujours les victimes de la catastrophe.

Une balle, plusieurs traumatismes
© Handicap International / Abedelrahman Abu Hassanien
Réadaptation

Une balle, plusieurs traumatismes

Mazen est un jeune père de famille de 33 ans. Une balle a traversé ses deux jambes, causant de graves blessures. Aujourd’hui, il ne peut plus travailler.

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables
© Nadia Todres/HI
Insertion Réadaptation Urgence

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables

Au chevet des victimes dès le lendemain du séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, HI poursuit ses actions, notamment afin d’assurer des services de réadaptation de qualité.