Goto main content
 
 

Covid-19 : HI soutient les personnes handicapées dans le camp de réfugiés de Kakuma

Prévention et santé Réadaptation Urgence
Kenya

Au Kenya, dans le camp de réfugiés de Kakuma, les personnes handicapées sont particulièrement exposées à la Covid-19. HI les sensibilise aux gestes barrières afin de mieux les protéger contre la maladie et leur permettre de continuer de travailler.

Ahmed est sensibilisé aux gestes barrières contre la Covid-19 | © HI

Ahmed est âgé de 54 ans. Il est marié et père de 9 enfants. Depuis plus de 10 ans, il vit à Kakuma dans une maison faite de tôles de fer avec un sol en terre. Il est atteint d’une paralysie post-polio. Pour gagner sa vie et nourrir sa famille, il tient une petite boutique.

Ahmed est accompagné par HI depuis son arrivée dans le camp. Nos équipes se rendent régulièrement auprès de lui pour l’aider à développer ses compétences commerciales et à faire prospérer son commerce. L’association lui a également fourni des béquilles pour qu’il puisse se déplacer.

Depuis le début de la pandémie, HI explique à Ahmed l'importance des mesures de prévention contre la Covid-19. Dès lors, il porte un masque. Il informe ses clients sur la distance sociale à respecter et les invite à se laver les mains avant de rentrer dans sa boutique.

« HI m'a fourni des informations sur la pandémie Covid-19. Ces informations sont très importantes pour se protéger contre le virus »,

explique-t-il.

Il reconnaît que c’est une nécessité de respecter ces mesures contre la maladie, car les médicaments manquent dans le camp et qu’il n’y a pas de remède contre ce virus pour le moment. C’est pourquoi, avec sa famille, ils portent des masques dans tous les lieux publics qu’ils fréquentent.

Ahmed souhaite continuer d’être accompagné et soutenu financièrement par HI pour mieux affronter les effets néfastes de la pandémie qui affecte son commerce.

« Il me faudra du temps pour retrouver une vie normale et recommencer à faire des bénéfices »,

commente-t-il.

Quand tout ira mieux, il espère créer d’autres petites boutiques dans le camp.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
a.labbevideau@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Lundi 27 juin, une frappe aérienne russe aggrave le bilan des victimes civiles.
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Lundi 27 juin, une frappe aérienne russe aggrave le bilan des victimes civiles.

La frappe aérienne russe qui a touché un centre commercial bondé à Kremenchuk, dans le centre de l'Ukraine, lundi 27 juin, aggrave le bilan déjà effroyable des victimes civiles dans le pays. Au moins dix personnes ont été tuées et des dizaines blessées. Le bilan va très certainement s’alourdir.

Les blessures complexes causées par des armes explosives en Ukraine
© T.Mayer / HI
Réadaptation Urgence

Les blessures complexes causées par des armes explosives en Ukraine

Gaëlle Smith, spécialiste de Handicap International en réadaptation d'urgence, explique la gravité des blessures dues aux explosions en Ukraine et l'importance d'une réadaptation précoce.
HI favorise la croissance des enfants souffrant de malnutrition
© HI
Réadaptation

HI favorise la croissance des enfants souffrant de malnutrition

La malnutrition empêchait Pal de se développer comme les autres enfants de son âge. Grâce à la thérapie de stimulation de HI, il peut désormais s'asseoir, se tenir debout et marcher tout seul.