Accès direct au contenu
 
 

Des drones pour répérer les mines

Mines et autres armes
Tchad

A Faya-Largeau (Nord Tchad), HI lance l’expérimentation de drones pour repérer la présence des mines et avoir une vision très précise du terrain : une révolution dans le monde du déminage. Le chef de projet HI, Xavier Depreytere, explique ces premiers essais. 

HI teste des drones détecteurs de mines dans le nord du Tchad

HI teste des drones détecteurs de mines dans le nord du Tchad | © John Fardoulis/HI

Une avancée considérable 

Les premiers tests ont eu lieu en janvier, dans le désert au sud de Faya. C’est une zone fortement contaminée par le conflit avec la Libye dans les années 80. Le drone survole de vastes zones en temps record : 300 hectares en 2 heures ! Un gain considérable de temps pour le repérage des mines.

Visualisation et données 

Muni d’une caméra, le drone permet d’avoir une image précise de ce qui est repéré au sol, avec un ensemble de données, comme la géolocalisation. A quelle hauteur le drone doit-il voler pour être le plus efficace? Quel type de drone utiliser ? Quelles sont les données utiles pour le démineur ? Ce sont toutes ces questions que nous posons pour en faire une utilisation optimale...
Lors de ces premiers tests, le drone a pris une photo de la zone survolée tous les 2 mètres. L’objectif : les assembler pour avoir une carte ultra précise.

Rencontre internationale des experts du déminage 

Du 5 au 7 février, les experts du déminage se retrouvent à Genève pour la rencontre annuelle sur l’action contre les mines, sous l’égide des Nations unies. HI sera présente à ce rendez-vous pour échanger avec les professionnels sur les nouvelles méthodes innovantes dans le déminage, faire valoir les différentes expérimentations menées en ce moment par l’association.
Un des sujets clés sera également les méthodes de déminage face aux mines artisanales, véritable défi du déminage moderne.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

30.000 victimes d’armes explosives en 2019, dont une majorité de civils
© P. Houliat / HI
Mines et autres armes Technologie

30.000 victimes d’armes explosives en 2019, dont une majorité de civils

Alors que Handicap International se bat pour mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zone urbaine, un rapport révèle que 29.499 personnes ont été tuées ou blessées par ce type d’engin en 2019 dans le monde. 66% d’entre-elles étaient des civils.

Pour un monde sans mines en 2025
© G. Lordet / HI
Droit Mines et autres armes

Pour un monde sans mines en 2025

La Conférence pour un monde sans mines, à laquelle Handicap International a participé, s'est achevée vendredi 29 novembre, à Oslo (Norvège). Les États parties au Traité d'interdiction des mines ont adopté un plan d'action de 5 ans pour la mise en œuvre des obligations du Traité – dont notamment le déminage - jusqu’en 2025.

Mines antipersonnel: 20 ans de progrès menacés
O. Van Der Broeck / HI
Mines et autres armes

Mines antipersonnel: 20 ans de progrès menacés

Cette semaine, les 164 Etats parties à la Convention d'Ottawa sont réunis à Oslo pour la 4e Conférence pour un monde sans mines qui vise à évaluer les progrès accomplis dans l'interdiction des mines antipersonnel, le déminage et l'aide aux victimes.