Go to main content
 

Elie, logisticien en Haïti : « Je voulais mettre mon savoir-faire au service des autres »

Urgence
Haïti

Elie Codjia est originaire du Bénin. Il travaille pour Handicap International depuis 2016 en tant que chargé de projet pour la mise en place de plateformes logistiques, l’une des composantes importantes de l’action d’urgence de l’association. Elie vient de partir en Haïti afin de porter secours aux populations frappées par l’ouragan Matthew. Il nous explique pourquoi il a voulu travailler dans l’humanitaire et ce que sera sa mission dans le pays.

Elie, logisticien pour Handicap International en Haïti | © B. Almeras / Handicap International

« J’ai toujours voulu aider les autres, depuis tout petit. À 9 ans, j’ai regardé un documentaire sur des travailleurs humanitaires et comment ils venaient en aide aux personnes démunies dans les endroits les plus reculés. Ça m’a beaucoup impressionné et j’ai longtemps voulu devenir médecin. Finalement, je me suis orienté vers les métiers de la logistique. J’ai principalement travaillé dans le secteur privé, dans le transport portuaire, mais sans jamais perdre de vue que je voulais mettre mon savoir-faire au service des autres. Quand Handicap International m’a proposé ce travail de mise en place de plateformes logistiques, je n’ai pas hésité une seconde, parce que ça me permet d’exercer mon métier pour une bonne cause.

"Atteindre le maximum de personnes"

Dans une situation comme celle d’Haïti, l’utilité des plateformes logistiques, c’est de donner une solution logistique clés en main aux organisations humanitaires partenaires. On s’occupe de préparer les envois, de trouver les transporteurs, de gérer les points de transit des marchandises. La plateforme logistique est également un moyen de se coordonner et de mutualiser ces ressources pour toucher le maximum de personnes. On veut que nos partenaires puissent se consacrer pleinement à leur mission et élargir leur zone d’action pour qu’elles puissent atteindre les populations les plus isolées le plus rapidement possible. »


> Voir toutes les actualités sur Haïti

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« J’ai compris à quel point sa vie avait changé »
© HI / P. Poussereau
Urgence

« J’ai compris à quel point sa vie avait changé »

Farhana, kinésithérapeute chez HI, travaille au camp de Kutupalong au Bangladesh, l’un des plus grands camps de réfugiés du monde. Ibrahim est l’un des 600 000 réfugiés rohingyas ayant fui les violences qui ont éclaté au Myanmar en août 2017. Lourdement blessé, sa vie a radicalement changé. Farhana raconte sa rencontre avec Ibrahim et le travail qu’ils ont fait ensemble.

« Je ne veux pas être un fardeau pour ma famille »
©HI / Philippa Poussereau
Urgence

« Je ne veux pas être un fardeau pour ma famille »

Parmi les 625 000 réfugiés Rohingya au Bangladesh, plusieurs centaines vivent avec un handicap grave. Leurs familles doivent lutter pour prendre soin d’eux dans les conditions de vie difficiles des camps. Noorayesha est partiellement paralysée et ne peut pas quitter sa tente.

« REYADAPTASYON, ANN FÈ L MACHE : faisons avancer la réadaptation »
© Nadia Todres/HI
Réadaptation

« REYADAPTASYON, ANN FÈ L MACHE : faisons avancer la réadaptation »

A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre, Handicap International (HI) organise un évènement à Port-au-Prince, en Haïti, qui vise à mobiliser les autorités au sujet de la thématique de la réadaptation dans le pays. HI propose notamment une exposition photo et un concert, qui sera donné par le chanteur B.I.C., star haïtienne et ambassadeur de l’association.