Accès direct au contenu
 
 

Engagées pour les droits des femmes au Kenya

Prévention et santé
Kenya

Easter Okech et Jane Kihungi sont des directrices d'ONG qui luttent pour les droits des femmes handicapées au Kenya. Leurs structures sont partenaires de Handicap International.
 

Achol a reçu une balle dans la jambe au Sud-Soudan en 2009. Elle est arrivée dans le camp de réfugiés de Kakuma au Kenya en 2014.

Achol a reçu une balle dans la jambe au Sud-Soudan en 2009. Elle est arrivée dans le camp de réfugiés de Kakuma au Kenya en 2014. | Patrick Meinhardt / HI

Easter Okech est la directrice exécutive de l'organisation Kefeado qui lutte contre les violences faites aux femmes et mise sur l'empouvoirement. Elle se considère comme féministe et explique:

« Comme disent les féministes africaines, personne n'est libre tant que toutes les femmes et filles ne sont pas libres. Nous travaillons pour que les filles apprennent à se connaître et pour qu'en devenant des jeunes femmes, elles aient le pouvoir de faire tout ce qu'elles souhaitent. »

De son côté, Jane Kihungi dirige l'organisation Women Challenged to Challenge, dont le but est de promouvoir la participation des femmes handicapées à tous les aspects de la vie sociale, économique, politique et culturelle du Kenya. Elle-même handicapée suite à une polio, elle a fondé l'association:

« Je voulais que les futures femmes en situation de handicap n'aient pas à vivre ce que moi j'ai vécu. Il fallait rassembler les femmes pour qu'elles puissent parler des problèmes qui les touchent. Elles doivent avoir les mêmes opportunités que les autres. »

Avec HI, Jane et son association ont documenté les bonnes pratiques dans la lutte contre les violences liées au genre, et permettre à l'association de prendre une envergure internationale. 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Ne laisser personne de côté » face à la crise sanitaire
© A. Surprenant/Collectif Item/HI
Insertion Prévention et santé

« Ne laisser personne de côté » face à la crise sanitaire

La République Centrafricaine, pays parmi les plus pauvres et déjà confronté à l'une des pires crises humanitaires au monde, doit maintenant faire face à la pandémie de COVID-19. 

Seulement 24 lits de soins intensifs pour tout un pays
© Dieter Telemans / HI
Prévention et santé Santé Urgence

Seulement 24 lits de soins intensifs pour tout un pays

Dans la région de Juba, au Soudan du sud, l'équipe de Handicap International a identifié plus de 5.200 personnes handicapées ou très fragiles qui ont besoin d'être aidées alors que le COVID-19 fait son apparition. 

Albert, père de cinq enfants, apprend à protéger sa famille du COVID-19
© HI
Insertion Prévention et santé Santé

Albert, père de cinq enfants, apprend à protéger sa famille du COVID-19

Quand on vit dans l’un des pays les plus pauvres du monde, on n’a pas facilement accès à l’information. A l’heure où la pandémie de Covid-19 dévaste le monde, à Madagascar, Handicap International apprend aux personnes vulnérables, dont les personnes handicapées, à se protéger du virus.