Go to main content
 

Enrico sur le chemin de l’école

Insertion
Madagascar

Erico a 8 ans et vit à Daraina (Madagascar). Atteint d’une déficience intellectuelle depuis sa naissance, il lui était difficile d’aller à l’école. Il passait l’essentiel de son temps à travailler avec sa grand-mère. Avec l’aide de Handicap International, il a pu faire sa première rentrée.

Erico et sa grand-mère | ©Handicap International

Erico a perdu ses parents lorsqu’il avait à peine un an. Sa grand-mère l’a recueilli. Elle raconte : « Erico a toujours eu des difficultés à apprendre et à mémoriser certaines choses. Je pense c’est peut-être parce qu’il a perdu ses parents très tôt. » 

Avant d’aller à l’école, il aidait sa grand-mère dans son épicerie : « Tous les jours, je faisais la cuisine, je sortais les marchandises, j’allais chercher de l’eau, je faisais sortir les poulets, je lavais les marmites et je nettoyais la maison ».

Grâce au programme d’éducation inclusive de Handicap International et aux cours de remise à niveau destinés à aider les enfants déscolarisés ou non scolarisés, Erico a pu aller pour la première fois à l’école pour la rentrée 2016-2017. Il est très fier d’y être, car il aime apprendre à écrire, et il rêve même de devenir chauffeur.  

Sa grand-mère a de même constaté un changement dans son comportement.  « Depuis qu’il va à l’école, j’ai pu constater que sa capacité de mémoire s’est améliorée. En effet, c’est un enfant qui a tendance à ne pas fixer les choses, il oublie facilement. Avant, je n’osais pas lui faire rendre la monnaie aux clients, mais ces derniers temps, il en est capable pour les petites sommes. »

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Etre handicapée dans un camp de réfugiés
© Philippa Poussereau / HI

Etre handicapée dans un camp de réfugiés

Lalu, 9 ans, est née avec une paralysie cérébrale. Elle et sa famille sont originaires du Myanmar. Ils sont arrivés au Bangladesh en septembre dernier. A cause de son handicap, il est difficile pour Lalu d’être réellement intégrée dans le camp de réfugiés et d’avoir accès aux différents services. HI lui est venue en aide.

Ne pas oublier les personnes handicapées en situation de crise
© P.Meinhardt / HI

Ne pas oublier les personnes handicapées en situation de crise

Handicap International (HI), le Forum européen des personnes handicapées (EDF), CBM International (Mission chrétienne pour les aveugles) ont organisé une table ronde au Parlement européen le 6 décembre pour faire progresser les engagements de l’Europe sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) et la Charte sur l'inclusion des personnes handicapées dans l'action humanitaire.

Fair ‘n Square : pour l’inclusion des personnes handicapées
©HI

Fair ‘n Square : pour l’inclusion des personnes handicapées

Ne pas pouvoir accéder au centre de santé parce que l’architecture du bâtiment est impraticable pour une personne handicapée, ne pas aller à l’école parce qu’on est un enfant à mobilité réduite et qu’on ne possède pas l’équipement adéquat (d’un fauteuil roulant par exemple) pour se déplacer…, la nouvelle version du site Fair ‘n Square, lancé en 2015 par Handicap International (HI) en collaboration avec l’Unicef, montre toutes les discriminations du quotidien que subissent les enfants et adultes handicapés au Mozambique. L’objectif de ce site : sensibiliser au handicap, montrer que des solutions parfois très simples existent et informer sur les actions menées par HI au Mozambique pour sortir les personnes handicapées de l’exclusion.