Go to main content
 

Former les enseignants à accueillir des enfants handicapés dans les classes

Insertion
Madagaskar

Francia Honoré, enseignante dans une école primaire à Madagascar, a pu bénéficier de deux formations données par Handicap International, pour favoriser l’accueil d’enfants handicapés dans des classes ordinaires (éducation inclusive). 

Francia Honoré devant l’école primaire publique dans laquelle elle enseigne. | ©Handicap International

 

Francia Honoré enseigne au sein d’une école publique d’Ambodimadiro (Madagascar) depuis 2010. Les formations qu’elle a reçues de Handicap international en 2014 et 2017, ont facilité son approche des élèves en difficultés mais également  de tous les autres. Elle s’efforce d’être à l’écoute des besoins de chacun d’entre eux.

«Lorsque je rédige un exercice au tableau, je prends en compte la capacité de tous les enfants à voir ce que j’écris, j’ai le réflexe d’écrire en gros caractères afin qu’autant les enfants sans difficulté de vision, que les enfants malvoyants, puissent voir ce que j’écris. Je fais de même pour les enfants malentendants, il y a des dispositions que je peux prendre afin qu’ils entendent tous, ce que je dis. »

Avant de recevoir cette formation, Francia Honoré appréhendait d’avoir dans sa classe des élèves handicapés. Elle avait peur de ne pas être à la hauteur pour leur fournir l’aide nécessaire. Elle n’a eu aucun problème pour mettre en application ce qu’elle a appris lors des formations. Certains enseignants trouvent l’approche de l’éducation inclusive difficile à mettre en œuvre, en particulier au début.

Aujourd’hui, Francia Honoré est à l’aise dans la mise en place de cette nouvelle pratique et aide ses collègues à l’appliquer : « J’aide particulièrement les nouveaux enseignants dans la mise en œuvre du cours d’éveil lors du premier mois, qui est primordial dans l’éducation inclusive. Ce cours est très important, car il rappelle aux élèves les bases acquises lors de l’année scolaire passée, et qui ont pu être oubliées pendant les vacances. Si l’enseignant rate ce cours, certains élèves peuvent être perdus et ne pas être au niveau durant l’année scolaire, avec une forte probabilité de redoubler. »

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ne pas oublier les personnes handicapées en situation de crise
© P.Meinhardt / HI
Insertion

Ne pas oublier les personnes handicapées en situation de crise

Handicap International (HI), le Forum européen des personnes handicapées (EDF), CBM International (Mission chrétienne pour les aveugles) ont organisé une table ronde au Parlement européen le 6 décembre pour faire progresser les engagements de l’Europe sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) et la Charte sur l'inclusion des personnes handicapées dans l'action humanitaire.

Fair ‘n Square : pour l’inclusion des personnes handicapées
©HI
Insertion

Fair ‘n Square : pour l’inclusion des personnes handicapées

Ne pas pouvoir accéder au centre de santé parce que l’architecture du bâtiment est impraticable pour une personne handicapée, ne pas aller à l’école parce qu’on est un enfant à mobilité réduite et qu’on ne possède pas l’équipement adéquat (d’un fauteuil roulant par exemple) pour se déplacer…, la nouvelle version du site Fair ‘n Square, lancé en 2015 par Handicap International (HI) en collaboration avec l’Unicef, montre toutes les discriminations du quotidien que subissent les enfants et adultes handicapés au Mozambique. L’objectif de ce site : sensibiliser au handicap, montrer que des solutions parfois très simples existent et informer sur les actions menées par HI au Mozambique pour sortir les personnes handicapées de l’exclusion.

Handicap International termine la reconstruction de 22 écoles
© Handicap International
Insertion

Handicap International termine la reconstruction de 22 écoles

En mars dernier, le cyclone Enawo frappait Madagascar, touchant plus de 400 000 personnes, endommageant de nombreux bâtiments publics. Handicap International s’était engagée à reconstruire 22 écoles dans les régions d’Analanjr et de Diana, pour 8  500 élèves et 230 enseignants. Les travaux sont quasiment  terminés.