Accès direct au contenu
 
 

HI au secours de milliers de Vénézuéliens réfugiés en Colombie

Urgence
Colombie

La Colombie accueille 1,8 million de Vénézuéliens qui ont quitté leur pays. HI apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables ainsi qu’aux communautés hôtes en Colombie.

 

© HI

Depuis 2013, le Venezuela fait face à la plus sévère crise économique, politique et sociale que le pays ait connue depuis 45 ans. L’accès des populations aux soins de santé, aux infrastructures sanitaires et à la nourriture a fortement diminué, et les besoins des familles fragilisées par cette longue crise sont considérables. Au moins 4.7 millions de Vénézuéliens ont fui à travers le monde, dont une grande partie en Colombie, en Equateur, au Pérou et au Brésil, dont près d’1,8 million sont réfugiés en Colombie, et 1 million au Pérou.

Soutien psychologique et réadaptation

Depuis avril 2019, HI mène des activités de soutien psychologique auprès d’environ 4 000 personnes dans le centre de transit du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) de Maicao, en Colombie, à la frontière avec le Venezuela.
HI mène aussi des séances de réadaptation auprès de 400 personnes (personnes handicapées, âgées,populations indigènes, etc.), apporte un soutien technique (formations, etc.) aux organisations de réadaptation locales et a organisé des activités de cohésion sociale (activités sportives, etc.) entre Colombiens et Vénézuéliens afin de favoriser une entente pacifique entre les différentes communautés.

Covid-19 en Colombie

Dans ce contexte spécifique de la COVID-19, les équipes de HI ont continué à mener une partie de leurs activités dans le centre de Maicao. Les psychologues de HI ont mené des séances de soutien psychologique et de réadaptation à distance, grâce à des vidéos et à l’usage de Whatsapp. HI a aussi sensibilisé les familles afin de les aider à se protéger de l’épidémie.

Dans les grandes villes

HI aide également plus de 2 000 Vénézuéliens à Medellín, deuxième plus grande ville de Colombie, en collaboration avec la Mairie de la ville. Nos équipes leur apportent un appui psychologique (sessions individuelles et collectives) et les aide à réaliser leurs démarches juridiques leur permettant d’avoir accès aux services de base (soins de santé, etc.). L’association organise aussi des activités sportives et culturelles afin de renforcer la cohésion sociale et l’insertion socioculturelle des Vénézuéliens à Medellín. HI mène des activités similaires à Bogota et à Barranquilla (côte Atlantique).
Au niveau national, HI forme 30 membres d’autres organisations afin qu’ils tiennent compte des plus vulnérables (personnes handicapées, etc.) dans la mise en place des projets liés à l’accueil des Vénézuéliens.  

Vénézuéliens au Pérou

Après avoir évalué les besoins d’aide humanitaire des Vénézuéliens réfugiés au Pérou, HI a commencé un projet, en mai 2020, afin de former d’autres organisations pour qu’elles tiennent compte des plus vulnérables (personnes handicapées, personnes âgées, etc.) dans la mise en place de leurs activités d’urgence.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI sillonne Beyrouth pour accompagner les blessés
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI sillonne Beyrouth pour accompagner les blessés

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nour Khalaf, 33 ans, souffre d'une douleur chronique au bas du dos, aggravée lorsqu’elle est tombée lors de la deuxième explosion.

Liban : « Le toit de ma cuisine s'est effondré sur moi »
© Tom Nicholson / HI
Urgence

Liban : « Le toit de ma cuisine s'est effondré sur moi »

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Chakif Mia, 36 ans, est gravement blessé à la jambe.

 

HI à Beyrouth: « Vous êtes les premières personnes à venir me voir »
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI à Beyrouth: « Vous êtes les premières personnes à venir me voir »

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nada Baghdadi, 27 ans, a une grave fracture à la jambe.