Accès direct au contenu
 
 

« Il faut que l’on puisse vivre… »

L’année dernière, Jihan a été gravement brûlée lors d’un bombardement à Mossoul. Il y a un mois, elle a fui la ville avec sa famille et a trouvé refuge dans le camp de Hasansham, au Kurdistan irakien. Une équipe de Handicap International a rencontré la jeune femme et lui a proposé une séance de kinésithérapie, durant laquelle elle a appris les bons gestes à faire chaque jour pour se sentir mieux.

Jihan, dans la tente familiale. | © E. Fourt / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Face à la pandémie, Handicap International adapte ses activités
© B. Blondel / HI
Santé Urgence

Face à la pandémie, Handicap International adapte ses activités

Alors que la pandémie du Coronavirus s’étend aux pays déjà marqués par la pauvreté, les conflits ou les catastrophes naturelles, Handicap International adapte son dispositif.

Covid-19  - Handicap International veut mettre à profit son expertise passée pour lutter contre le virus
© Dominique Pichard / HI (Archive HI)
Santé Urgence

Covid-19 - Handicap International veut mettre à profit son expertise passée pour lutter contre le virus

Handicap International évalue ses moyens d’action et souhaite mettre à profit son expertise des situations d’urgence et son expérience dans les situations épidémiques passées, afin de protéger les plus vulnérables.

Cinq ans de conflit au Yémen : les civils, premières victimes
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes

Cinq ans de conflit au Yémen : les civils, premières victimes

Ce 26 mars 2020 marque cinq ans de guerre au Yémen. Handicap International réaffirme son engagement contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées alors que les victimes qu’elle accompagne auront besoin d’un suivi à vie.