Go to main content
 

« Je me disais constamment que tout à une fin »

En avril dernier, Sarah et son père ont été utilisés comme boucliers humains et victimes d’une explosion à Mossoul. Sarah, qui souffre d’une fracture à la jambe, est actuellement en convalescence à l’hôpital de Hamdanyiah. Un kinésithérapeute de Handicap International lui rend visite régulièrement pour l’aider à se remettre de sa blessure.

Emergency_mosul_Sarah

Sarah dans sa chambre, à l’hôpital de Hamdaniyah. | © E. Fourt / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement