Go to main content
 

" Je voyais sa jambe et au fond de moi, je savais "

Abdel Rahman a été victime d’un bombardement à Mossoul, en mai dernier. Désormais amputé d’une jambe, il vit avec sa famille dans le camp de déplacés de Hasansham. Handicap International (HI) l’accompagne avec des sessions de réadaptation et de soutien psychologique.   

Adel_Testimony

Abdel Rahman et Mohammad, lors de la session de réadaptation. | © E. Fourt / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nora, victime d’un bombardement
© Feida/HI
Mines et autres armes Réadaptation

Nora, victime d’un bombardement

Nora a été gravement blessée par un missile tombé devant l’entrée de l'hôpital Al-Thawra à Hodeidah (Yémen) alors qu’elle arrivait en bus avec des amies. 

Une demi-tonne d’armes et de bombes détruites
© HI
Mines et autres armes

Une demi-tonne d’armes et de bombes détruites

Depuis novembre 2018, les 6 spécialistes des armes de HI ont collecté 150 engins explosifs dans les rues de Tawargha au sud de Misrata en Libye. Simon Elmont, chef de cette équipe, explique le travail de l’association

« Avant les séances de rééducation, elle ne savait pas marcher »
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

« Avant les séances de rééducation, elle ne savait pas marcher »

450 enfants présentant un handicap ou un retard de développement ont été aidés par HI depuis juillet 2017. La famille de Safaa, âgée de 2 ans et atteinte de paralysie cérébrale, bénéficie de l’expertise de l’association.