Go to main content
 

La logistique pour faciliter l’accès à l’aide humanitaire

Urgence
Bangladesh

Pour faire face aux difficultés d’acheminement de l’aide humanitaire, dans le district de Cox’s Bazaar, frontalier de la Birmanie, Handicap International envoie cette semaine au Bangladesh Emmanuel Pajot, coordinateur de la plateforme logistique. L’objectif est de proposer[1] des solutions logistiques aux organisations humanitaires afin d’améliorer la prise en charge des 500 000 réfugiés qui sont présents dans ce secteur.

 

[1] via son projet Atlas Logistique 


 
Carte de la situation humanitaire au Sud-Est du Bangladesh faite par World Food Programme

Carte de la situation humanitaire au Sud-Est du Bangladesh faite par World Food Programme | World Food Programme

« Pour bien comprendre les problèmes auxquelles les organisations humanitaires font face au Bangladesh, il faut avoir la géographie du district de Cox’s Bazaar en tête : une route presque unique, de capacité assez faible et qui correspondrait chez nous à une route de campagne, longe un estuaire du Nord au Sud, qui délimite la frontière avec la Birmanie. C’est sur cette route que se sont installés les réfugiés, afin de profiter des distributions humanitaires qui se font sur cet axe de communication.

« Deux problèmes se posent à nous : avec les nombreux véhicules qui y circulent, avec la présence des milliers de réfugiés sur ses abords, la route est engorgée et les distributions d’aide humanitaire ont de plus en plus de mal à se faire. Deuxièmement, les personnes qui ont du s’installer un peu plus loin des routes n’ont bien souvent pas accès à ces distributions.

« De plus, avec la saison des pluies qui commence, les routes peuvent se retrouver facilement inondées, le bitume est rapidement endommagé - chose fréquente dans cette région du monde où les intempéries abiment fréquemment les infrastructures. Ce qui complique encore plus les déplacements…

« A l’heure actuelle, on constate un véritable embouteillage au Nord de cet axe routier, à l’entrée de l’estuaire. Notre stratégie, que je vais tenter de vérifier avec la mission que je vais mener sur place à partir de vendredi, est la suivante : déployer le transport de l’aide humanitaire à partir de la pointe sud du district, où nous aurons identifiés des zones de stockage et tout un ensemble de transporteurs locaux (fluviaux et routiers) le long de cet axe stratégique, en remontant vers le Nord.

« Nous souhaitons proposer une solution logistique aux associations humanitaires dans les deux semaines. Mon rôle va consister sur place à analyser les capacités des infrastructures et de transports (pontons, ports, bateaux, camions, etc.) et à recenser les prestataires potentiels. En somme, établir un carnet d’adresses. » 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables
© Nadia Todres/HI
Insertion Réadaptation Urgence

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables

Au chevet des victimes dès le lendemain du séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, HI poursuit ses actions, notamment afin d’assurer des services de réadaptation de qualité.

« J'ai eu la peur de ma vie »
© Brice Blondel / Handicap International
Urgence

« J'ai eu la peur de ma vie »

Dans l’Agenda 2030, le climat est placé au cœur du développement. Les effets négatifs du changement climatique sont particulièrement visibles dans les pays en développement, qui sont aussi les plus vulnérables, avec des conséquences graves pour l’environnement et les hommes, pour les personnes handicapées tout particulièrement. Du fait de leur mobilité limitée, d’un accès restreint aux transports et à l’information ainsi que l’absence de systèmes d’assistance spécifiques, les personnes handicapées sont souvent les premières victimes des catastrophes naturelles.

Un partenariat pour des jeux inclusifs
© S. Ahmed / HI
Insertion

Un partenariat pour des jeux inclusifs

Handicap International lance Growing Together, un projet entièrement financé par la Fondation IKEA qui vise à aider les enfants réfugiés au Bangladesh, au Pakistan et en Thaïlande. Un partenariat d’entreprise de cette ampleur est une première sur les trente années d’existence de Handicap International. Une nouvelle évolution pleinement assumée par l’association.