Accès direct au contenu
 
 

« Mon avenir est bloqué »

Originaire de Deraa, en Syrie, Ahmad a 24 ans. En 2013, il fuyait sa ville bombardée et assiégée, quand il a perdu son pied droit en marchant sur une mine. Il a été appareillé d’une prothèse par Handicap International en Jordanie, mais il peine à imaginer le futur.

Testimony_Ahmad_Jordan

Ahmad, avec un membre de l'équipe de Hanicap International pour une séance de Kinésithérapie | © E. Fourt / Handicap International

« Avant, on était bien. On vivait, on travaillait, on ne manquait de rien », raconte Ahmad lorsqu’il se rappelle de sa vie en Syrie. « Et puis, la guerre est arrivée dans nos vies. Les avions dans le ciel aussi… Notre ville a été assiégée. Et les bombardements ont commencé à être quotidiens. » A cette époque, Ahmad et d’autres personnes de son quartier décident de fuir. Ils se déplacent alors d’un quartier à un autre, pour trouver un endroit où ils seraient en sécurité.

« Un jour, alors que nous fuyions l’endroit où nous nous trouvions, j’ai marché sur une mine et elle a explosé. Mon pied a été arraché sur le coup. J’ai été transporté dans un centre de santé, puis directement en Jordanie pour m’y faire soigner. On m’a opéré 5 fois avant que je ne puisse sortir de l’hôpital. Après, je suis arrivé ici, à Zaatari. Je vis dans ce camp depuis trois ans maintenant », raconte-t-il.

Suivi par Handicap International depuis son arrivée en Jordanie, Ahmad a été appareillé d’une prothèse et bénéficie de soins de réadaptation de la part de l’association. « Avant, je ne pouvais pas bouger ma jambe. Maintenant, je peux me déplacer à nouveau. » Mais s’il est plus à l’aise dans ses mouvements, il regrette le manque d’opportunités dans le camp. « Ici, c’est très dur de travailler. J’aimerais partir à l’étranger car j’ai l’impression que mon avenir est bloqué. Cela fait six ans que la guerre dure, nous sommes fatigués. Six ans, ça suffit ! »

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth
© Anwar AMRO / AFP
Urgence

HI sous le choc devant l’ampleur des besoins de réadaptation à Beyrouth

Les blessures provoquées par les énormes explosions qui se sont produites mardi à Beyrouth comprennent des brûlures, des fractures et des amputations, en plus des milliers de blessures mineures et majeures causées par le verre brisé. 500 personnes auront probablement besoin d'une rééducation physique pour se rétablir.

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI
© Mikhail Alaeddin / Sputnik /AFP PHOTO
Urgence

Les victimes de l'explosion à Beyrouth auront besoin de l'aide de HI

Les scènes de dévastation qui ont suivi une énorme explosion à Beyrouth ne laissent aucun doute quant aux besoins immédiats et urgents des plus de 4 000 personnes blessées. L'équipe d'experts de HI déjà basée dans le pays est prête à ceux qui en ont besoin.

Covid-19 : HI apporte un soutien financier aux plus vulnérables
© F. Ranaivotahiana, Sosve / HI
Prévention et santé Urgence

Covid-19 : HI apporte un soutien financier aux plus vulnérables

Les équipes de HI et ses partenaires se mobilisent pour permettre aux familles d’enfants handicapées les plus impactées par la crise de survivre. Ils apportent une assistance économique aux familles vulnérables pendant cette période d’urgence sanitaire.