Go to main content
 
 

Ne pas oublier les personnes handicapées en situation de crise

Insertion

Handicap International (HI), le Forum européen des personnes handicapées (EDF), CBM International (Mission chrétienne pour les aveugles) ont organisé une table ronde au Parlement européen le 6 décembre pour faire progresser les engagements de l’Europe sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) et la Charte sur l'inclusion des personnes handicapées dans l'action humanitaire.

Séance de réhabilitation au Kenya. | © P.Meinhardt / HI

Cet événement a été l’occasion d’écouter plusieurs témoignages de première main d’organisations de personnes handicapées et d’ONG sur les difficultés des personnes handicapées pour accéder à l’aide humanitaire en situation d'urgence. Et d’insister sur les mesures à mettre en place pour résoudre les phénomènes de discrimination...

« Chez HI, nous avons des actions très concrètes pour aider les ONG sur les problèmes d’accès à l’aide humanitaire des personnes handicapées. Nous les formons par exemple sur comment répondre aux différentes situations qui se posent à elles : cela va de comment construire des sanitaires accessibles en fauteuil roulant à comment identifier les personnes handicapées qui bien souvent en situation de crise sont tout simplement invisibles. Mais ces questions se posent également au niveau politique : nous voulons sensibiliser l’Union européenne sur ce problème afin que l’inclusion des personnes handicapées deviennent un critère incontournable dans ses politiques de financement de l’aide d’urgence », explique Elena Bertozzi, chargée du plaidoyer humanitaire à HI.

Charte pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’aide d’urgence

En mai 2016, HI a été fortement impliquée dans le lancement la Charte pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’aide d’urgence. Plus de 170 Etats, organisations humanitaires, bailleurs et réseaux associatifs l’ont déjà rejointe. La Charte appelle toutes les institutions impliquées dans l’aide humanitaire à faire évoluer leurs pratiques pour mieux inclure les personnes handicapées, les faire participer aux décisions et assurer que les services humanitaires soient réellement pour tous. Aujourd’hui, nous souhaitons que plus d’Etats et d’organisations humanitaires rejoignent cette charte et mettent pleinement en œuvre ses principes.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Les personnes handicapées sont toujours exclues
© Kate Holt / HI
Droit Insertion

Les personnes handicapées sont toujours exclues

Alors qu’on célèbre, ce 3 décembre, la Journée internationale des personnes handicapées, HI appelle les gouvernements et les acteurs de l’aide au développement et de l'action humanitaire à tout mettre en œuvre pour inclure les personnes handicapées et lever tous les discriminations contre elles.

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées
© S. Ahmed / HI
Insertion

Accompagner les travailleurs humanitaires pour mieux inclure les personnes handicapées

Un ensemble de stratégies professionnelles et de directives pratiques publié aujourd'hui vise à améliorer l'inclusion des personnes handicapées dans l'aide humanitaire et à assurer leur participation.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep/HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la toute première fois, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.