Go to main content
 

Nouveau séisme en Equateur, les équipes de Handicap International en alerte

Urgence

Un nouveau séisme de magnitude 6.8 a touché les régions côtières de Manabi et d’Esmeraldas, déjà durement touchées par le tremblement de terre du 17 avril 2016 qui a fait près de 700 morts, plus de 6000 blessés et nécessité un hébergement d’urgence pour près de 30 000 personnes.

La ville de Pedernales, après le séisme du 16 avril 2016. | (c) Pierre Trouche / Handicap International

Les équipes de Handicap International, présentes en Equateur et dans les pays limitrophes, se tiennent prêtes à intervenir auprès des autorités équatoriennes pour venir en aide aux populations affectées. Plus de 700 000 personnes vivent à moins de 100 kilomètres de l’épicentre de ce nouveau séisme.

« Le tremblement de terre du 16 avril a été suivi de 700 répliques de plus ou moins forte intensité, explique Dominique Delvigne, responsable des programmes menés par Handicap International en Amérique du Sud. Ce nouveau tremblement de terre va nécessairement avoir des conséquences sur l’état physique et moral des habitants des zones touchées. »

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés
©HI
Réadaptation Urgence

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés

Quatre mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’Indonésie, HI soutient toujours les victimes de la catastrophe.

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables
© Nadia Todres/HI
Insertion Réadaptation Urgence

Séisme Haïti : 9 ans plus tard, HI assure toujours l’accès aux services de réadaptation aux plus vulnérables

Au chevet des victimes dès le lendemain du séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, HI poursuit ses actions, notamment afin d’assurer des services de réadaptation de qualité.

« J'ai eu la peur de ma vie »
© Brice Blondel / Handicap International
Urgence

« J'ai eu la peur de ma vie »

Dans l’Agenda 2030, le climat est placé au cœur du développement. Les effets négatifs du changement climatique sont particulièrement visibles dans les pays en développement, qui sont aussi les plus vulnérables, avec des conséquences graves pour l’environnement et les hommes, pour les personnes handicapées tout particulièrement. Du fait de leur mobilité limitée, d’un accès restreint aux transports et à l’information ainsi que l’absence de systèmes d’assistance spécifiques, les personnes handicapées sont souvent les premières victimes des catastrophes naturelles.