Goto main content
 
 

HI s’inquiète du sort des personnes les plus fragiles dans les pays frappés par l’ouragan Iota

Urgence
Nicaragua

Un ouragan de catégorie 4 a touché dans la nuit de lundi à mardi les côtes du Nicaragua et le nord du Honduras, faisant craindre des conséquences désastreuses pour les populations de ces deux pays. Handicap International est particulièrement préoccupée par la menace qui pèse sur les populations les plus fragiles.

Ouragan Iota

© Cyclocane

L’ouragan Iota a touché le Nicaragua la nuit du 16 novembre, dans une région déjà frappée par un autre cyclone il y a juste deux semaines. L’ouragan avait atteint la catégorie 5 ce lundi, avant d’être rétrogradé en catégorie 4, puis en catégorie 2 en fin de nuit. Mais il pourrait faire des dégâts très importants, avec des vents qui peuvent atteindre plus de 250 km/h.

Les autorités du Nicaragua, du Honduras et du Guatemala ont fait évacuer des dizaines de milliers de personnes, pour les mettre à l’abri dans des centres d’accueil, des bâtiments en dur qui devraient les préserver. Il y a 15 jours, le précédent ouragan avait déjà détruit des centaines de milliers d’habitations, près de 2.5 millions de personnes avaient été affectées. L’arrivée d’un nouvel ouragan pourrait considérablement aggraver la situation, notamment parce que les pluies torrentielles vont toucher des régions déjà touchées par des inondations.

Handicap International s’inquiète de la situation des personnes les plus fragiles, dont les personnes handicapées, qui sont particulièrement exposées dans ce genre de catastrophe, et qui ont besoin d’assistance pour accéder à l’aide.

« Les populations vivant en Amérique centrale, et notamment au Nicaragua, risquent d’être fortement touchées par l’ouragan Iota, le plus puissant de l’année. Il est probable que de nombreuses familles se retrouvent sans logement, perdent leurs moyens de subsistance (productions agricoles, etc.) et aient un accès compliqué à l’eau potable »

Dominique Delvigne, directeur géographique pour Handicap International

Les équipes de Handicap International ne sont pas présentes dans les pays concernés par l’ouragan, mais se tiennent prêtes à évaluer les conséquences de l’ouragan, pour déterminer quelles actions pourraient être conduites pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables.

 

UPDATE du 19 novembre

Plus de 3 millions de personnes ont été affectées par les passages consécutifs de deux ouragans - Iota et Eta - au Honduras, provoquant la destruction de milliers d'habitations et des inondations majeures, qui entrainent des difficultés d'accès à l'eau potable et limitent le déplacement des populations.

Iota est le plus ouragan enregistré dans l'Atlantique en 2020, ce qui fragilise d'autant plus les pays touchés, qui tentaient déjà de faire face aux dégâts engendrés par le premier ouragan. Les pluies persistantes sur les zones touchées par l'impact d'Eta ont provoqué des inondations et des glissements de terrain supplémentaires, augmentant le nombre de personnes ayant besoin d'aide.

Alors que les récoltes ont déjà été fragilisées, faisant peser des risques d'insécurité alimentaire sur les populations, ces pays doivent également faire face à l'épidémie de Covid, et pour le Honduras, à une insécurité liée à la présence de gangs.

HI va se mobiliser dans les prochains jours une équipe d'urgence qui va se rendre au Honduras. "Nous allons sur place pour évaluer la situation, et déterminer les actions que nous pourrions mettre en place pour leur venir en aide, explique Fanny Mraz, directrice des opérations d’urgence pour HI. De très nombreuses familles ont perdu leurs maisons et parfois leurs moyens de subsistance, elles ont besoin d'un soutien urgent".

Le Honduras, qui compte un peu plus de 9 millions d’habitants, est un des pays parmi les plus pauvres du monde, dont près de 20% de la population vit dans une situation d’extrême pauvreté avec moins de 1.90 dollar par jour (1.66 euro).
Dans la région, HI conduit des programmes en Amérique du Latine (Colombie, Pérou…) et dans la Caraïbe.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Sacha VICIC
Chargé de Communication
(+352) 42 80 60 23
s.vicic@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

 « Volcan Nyiragongo : de nombreuses personnes ont perdu leur logement »
© HI
Urgence

« Volcan Nyiragongo : de nombreuses personnes ont perdu leur logement »

Témoignage de Jérémy Mouton, chargé de veille et préparation aux urgences pour HI, en direct de la République démocratique du Congo : 

Au Cambodge, les crises se succèdent
© HI
Réadaptation Santé Urgence

Au Cambodge, les crises se succèdent

Les mesures sanitaires restrictives conduisent à une crise économique désastreuse au Cambodge. Handicap International est au soutien, sur le terrain et à distance. 

Volcan Nyiragongo à Goma, Nord-Kivu : Handicap International vient en aide aux plus vulnérables
© J. De Beaucorps / HI
Urgence

Volcan Nyiragongo à Goma, Nord-Kivu : Handicap International vient en aide aux plus vulnérables

HI vient en aide aux plus vulnérables après les déplacements de populations liées à l’éruption du volcan Nyiragongo à proximité de Goma, au Nord Kivu (République démocratique du Congo).