Goto main content
 
 

Quatre mois plus tard, HI soutient encore les rescapés du cyclone

Urgence
Madagascar

Après que des cyclones consécutifs aient dévasté Madagascar, les familles se sont retrouvées sans rien. Depuis des mois, HI fournit des produits de première nécessité aux plus vulnérables.

Un homme de Manakara a reçu des kits de première nécessité et une aide financière de HI.

Un homme de Manakara a reçu des kits de première nécessité et une aide financière de HI. | ©H.Andrianjatovo / HI

Des communautés laissées sans rien

En février 2022, des cyclones tropicaux intenses, consécutifs, ont tué plus de 100 personnes. Ils ont détruit des milliers de maisons, d'écoles et de centres médicaux, et ont menacé des centaines de milliers de personnes, laissant beaucoup d'entre elles sans rien du tout. Entre février et mai, HI a mené un projet d'intervention d'urgence dans 9 districts de la région touchée pour aider les personnes atteintes par ces catastrophes. Une zone en particulier, Ikongo, est si isolée que HI a été l'une des deux seules organisations à pouvoir y accéder après les tempêtes.

 Henintsoa Andrianjatovo« Après le cyclone, les familles n'avaient plus de chez eux. Il y avait plus de maisons en ruines que de maisons encore debout » raconte Henintsoa Andrianjatovo, chargé de la communication de HI pendant les catastrophes. « Les personnes ont dû rester dans des tentes d'urgence et n'avaient aucun de leurs biens. Elles ont pu survivre grâce à l'aide humanitaire qu'elles ont reçue des organisations. »

HI a distribué divers kits de fournitures essentielles, dont des kits ménagers comprenant des ustensiles de cuisine, des moustiquaires, des couvertures, des bougies et des lampes de poche pour de nombreuses personnes qui avaient perdu leurs biens.Kits ménagers prêts à être distribués. ©H.Andrianjatovo / HI Les kits de dignité ont fourni aux individus des serviettes hygiéniques lavables et des sous-vêtements, tandis que les kits d'hygiène ont fourni aux familles des barres de savon, des jerrycans et des seaux séparés pour le lavage des mains et le stockage de l'eau. Beaucoup ont également bénéficié d'un soutien financier de 100 000Ar, ce qui est suffisant pour couvrir plus d'une douzaine de repas ou des réparations importantes de la maison. En juin, HI a fourni des kits de reconstruction à diverses institutions pour commencer à reconstruire les structures endommagées, comme les écoles locales.

Le projet a ciblé les ménages les plus vulnérables, y compris ceux avec des personnes handicapées et les ménages avec des personnes âgées. Au total, HI a soutenu 1024 ménages dans le cadre des activités d'intervention d'urgence.

L'aide fait une différence

« Après le cyclone, nous avons quittéMarie-Antoinette repart avec son kit de fournitures HI ©H.Andrianjatovo / HI notre maison pour vivre dans les tentes d'urgence », raconte Marie Antoinette, une mère de cinq enfants vivant à Manakara, l'un des districts impactés. « Mais on nous a dit qu’on ne pouvait rester qu'un mois, alors j'ai repris mes activités de vendeuse de poisson et de lavandière. Avec l'argent que HI m'a donné, je vais pouvoir reconstruire notre maison ».

Beni Jean, est un père de famille vivant Beni Jean et son fils se préparent à rentrer chez eux après avoir été déplacés par la tempête. ©H.Andrianjatovo / HIà Farafangana et vivant avec un handicap visuel. Il a également reçu une aide financière du projet, qui, selon lui, lui permettra d'aider ses enfants dans leur éducation. 

« Je n'avais jamais été dans un tel contexte auparavant », explique Henintsoa. « Il y a un véritable impact psychologique. On entend toujours parler de ce qui se passe pendant un cyclone. Les gens sont obligés de partir, et puis finalement ils reviendront et reconstruiront. Mais voir par soi-même une personne qui a tout perdu et qui reçoit l'un de ces kits, ce n'est pas rien. Cela peut sembler une petite chose pour toi ou moi, mais j'ai été touché de voir à quel point les familles étaient heureuses de recevoir un kit d'articles de base. J'ai vu des moments de bonheur si sincère et c'était magnifique. En fait, ça leur donne beaucoup, ça leur donne de l'espoir. »

[1] Avec le soutien du gouvernement luxembourgeois et de l'Union européenne, en partenariat avec le ministère de la population, de la protection sociale et de la promotion de la femme.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
a.labbevideau@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

En Haïti, HI aide Jérôme à reprendre confiance en lui
© Jean Marie Jakomina / HI
Réadaptation Urgence

En Haïti, HI aide Jérôme à reprendre confiance en lui

Jérôme a été durement éprouvé par le séisme d’août 2021, puis par un AVC. HI lui fournit des séances de réadaptation et de soutien psychosocial pour l’aider à surmonter ces épreuves.

HI évalue les besoins en réadaptation physique et en santé mentale
© T. Mayer / HI
Réadaptation Urgence

HI évalue les besoins en réadaptation physique et en santé mentale

Plus de 1 000 personnes ont été tuées par un tremblement de terre de magnitude 5,9 dans l'est de l'Afghanistan. HI est sur place pour évaluer les besoins.

Lundi 27 juin, une frappe aérienne russe aggrave le bilan des victimes civiles.
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Lundi 27 juin, une frappe aérienne russe aggrave le bilan des victimes civiles.

La frappe aérienne russe qui a touché un centre commercial bondé à Kremenchuk, dans le centre de l'Ukraine, lundi 27 juin, aggrave le bilan déjà effroyable des victimes civiles dans le pays. Au moins dix personnes ont été tuées et des dizaines blessées. Le bilan va très certainement s’alourdir.