Go to main content
 

Rex prend sa retraite

Mines et autres armes
Sénégal

Après presque dix ans de bons et loyaux services comme chien démineur, récemment en République démocratique du Congo et au Sénégal, Rex prend sa retraite. Sa truffe infaillible a permis de détecter des dizaines de mines. Pour ces vieux jours, ce berger allemand a été adopté par Boris, logisticien à Handicap international pour l’Afrique de l’Ouest, et sa compagne, qui vivent à Dakar. « A plus de huit ans, Rex est un vieux pépère maintenant. C’est un bon chien. Adorable avec tout le monde. Mais qui n’aime pas trop la concurrence des autres mâles… »

Nous lui souhaitons des vacances bien méritées !

Grâce à son flair infaillible, un chien est 10 à 15 fois plus rapide qu’un démineur muni d’un détecteur de métal. En détectant la poudre qu’elle contient, le chien permet également de sécuriser des mines qui ne contiennent pas de métal et échappent au détecteur. 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des dizaines de victimes dans l’attaque d’un bus au Yémen Droit Mines et autres armes Urgence

Des dizaines de victimes dans l’attaque d’un bus au Yémen

Un bus transportant un groupe d'élèves tous ayant moins de 15 ans - a été touché par un bombardement aérien jeudi. L'attaque a eu lieu près d'un marché très fréquenté dans la ville de Dahyan, dans la province de Saada. Au moins 30 personnes ont été tuées. 40 autres sont blessées.

 

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre
© E.Fourt/HI
Mines et autres armes

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre

Un an après la libération de Mossoul, HI publie un mini-rapport sur la pollution phénoménale de Mossoul par les restes explosifs de guerre, consécutive à plusieurs mois de combats. Particulièrement en cause : les bombardements massifs et quasi quotidiens pendant l’offensive militaire entre octobre 2016 et juillet 2017.

500 nouveaux blessés à GAZA lors des manifestations de ce 8 juin
© Photo ©Yousef El-Natil/HI
Mines et autres armes Urgence

500 nouveaux blessés à GAZA lors des manifestations de ce 8 juin

HI poursuit son aide aux nombreux blessés de Gaza et aux victimes les plus vulnérables en situation d’urgence.