Accès direct au contenu
 
 

Rex prend sa retraite

Mines et autres armes
Sénégal

Après presque dix ans de bons et loyaux services comme chien démineur, récemment en République démocratique du Congo et au Sénégal, Rex prend sa retraite. Sa truffe infaillible a permis de détecter des dizaines de mines. Pour ces vieux jours, ce berger allemand a été adopté par Boris, logisticien à Handicap international pour l’Afrique de l’Ouest, et sa compagne, qui vivent à Dakar. « A plus de huit ans, Rex est un vieux pépère maintenant. C’est un bon chien. Adorable avec tout le monde. Mais qui n’aime pas trop la concurrence des autres mâles… »

Nous lui souhaitons des vacances bien méritées !

Grâce à son flair infaillible, un chien est 10 à 15 fois plus rapide qu’un démineur muni d’un détecteur de métal. En détectant la poudre qu’elle contient, le chien permet également de sécuriser des mines qui ne contiennent pas de métal et échappent au détecteur. 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Huit ONG œuvrant au Yémen condamnent l'attaque qui a tué 13 civils dont 4 enfants
ISNA Agency / HI
Mines et autres armes

Huit ONG œuvrant au Yémen condamnent l'attaque qui a tué 13 civils dont 4 enfants

Le lundi 15 juin, une attaque au Nord du Yémen a fait 13 morts, tous des civils. Inacceptable pour huit ONG, dont Handicap International, qui travaillent au Yémen auprès des populations.

Comment l’«effet domino» a anéanti le Yémen : nouveau rapport HI
HI
Mines et autres armes Mobilisation

Comment l’«effet domino» a anéanti le Yémen : nouveau rapport HI

Handicap International fournit les preuves des conséquences à long terme de l’usage d’armes explosives en zones peuplées au Yémen dans un nouveau rapport, financé par le Luxembourg.

« Je veux devenir médecin pour aider les personnes avec un handicap »
© HI
Mines et autres armes

« Je veux devenir médecin pour aider les personnes avec un handicap »

Anwar a 9 ans. Il y a 4 ans, alors que sa famille fuyait les bombardements à Sana’a, capitale du Yémen, sa jambe est touchée par un éclat de métal. Il est amputé quelques heures plus tard.