Go to main content
 
 

Bombardements de civils – l’exposition "90 visages de victimes"

L'exposition se compose de 90 portraits de femmes, d'hommes et d'enfants symbolisant les 90 victimes que provoquent chaque jour les armes explosives. Ces témoignages muets font partie du projet d’art participatif à renommée internationale, Inside Out Project, porté par l’artiste JR.

Exposition affichée lors de la pyramide de chaussure place d’Armes à Luxembourg en octobre 2018 .

Exposition affichée lors de la pyramide de chaussure place d’Armes à Luxembourg en octobre 2018 . | ©Gianmarco / HILUX

Ils s’appellent Warda, Firas, Sarah, Mohamad, Malak, Shahed, Qusay, Salam, Huda, Shua’a. Ils ont connu l’horreur de la guerre. Alors qu’ils étaient chez eux, dans la rue ou chez des amis, ils ont été victimes d’armes explosives. Grièvement blessés, certains ont perdu un ou plusieurs proches. D'autres ont dû fuir leur pays d’origine, laissant derrière eux leur maison, leur travail, leur famille et leurs amis.
 

Anonymes, ces victimes ont choisi de témoigner et de devenir ainsi porte-parole de toutes les autres. En noir et blanc, comme pour effacer la spécificité de leur situation, et ainsi mieux rendre compte de l'universalité de leur sort, les victimes regardent fixement l'objectif. Les photos ont été prises par Handicap International parmi les bénéficiaires de l’association au Laos, en Irak, au Soudan du Sud et en Colombie entre juin et août 2018.

Paradoxalement, le spectateur ne trouvera pas de violence objective dans les images. Les portraits présentent des visages apaisés, souriants parfois, toujours dignes. Les portraits ne sont pas légendés, seules les expressions des visages racontent leurs histoires au visiteur qui pourra décider, s'il le souhaite, de se plonger dans le destin de chaque personne, ou de les aborder au contraire comme un tout, une histoire, celle d'une Humanité reconstruite après l'horreur de la guerre.

Pour en savoir plus sur les bombardements de civils, consultez notre page "Bombarder des civils, ce n'est pas la guerre, c'est un crime".
 

COMMENT RÉSERVER L’EXPOSITION ?
 

L’exposition est réservable et mis à disposition gratuitement selon les disponibilités. Pour tout renseignement merci de nous contacter.

Téléchargez ici la fiche technique

 

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ou un rendez-vous ?

Je suis là pour vous renseigner

Hélène LO PRESTI
Responsable Education au Développement
+352 42 80 60 33
h.lo-presti@hi.org