Accès direct au contenu
 
 

Afghanistan

L’Afghanistan est confrontée à de nombreux défis politiques et doit dans le même temps faire face à une insurrection. Ce pays demeure également l’un des plus pollués au monde par les restes explosifs de guerre. En 2019, la grande majorité des nouvelles victimes de mines et de restes explosifs de guerre (1538) se trouvaient en Afghanistan.

Centre de réadaptation de Kandahar

Centre de réadaptation de Kandahar | © Jaweed Tanveer / HI

Actions en cours

HI intervient en Afghanistan depuis 1987. En 1996, HI a construit un centre de réadaptation destiné aux personnes handicapées, notamment aux victimes de mines, à Kandahar. Ce centre fournit des services de kinésithérapie, et abrite un atelier de fabrication de prothèses et d’orthèses.

HI est aussi un acteur essentiel de la promotion et la défense des droits des survivants des mines et des personnes handicapées dans leur ensemble. Elle favorise leur acceptation et leur intégration dans la société, et améliore leur accès aux services médicaux et autres services de base en fournissant un soutien technique aux autorités afghanes et aux autres acteurs clés.

HI soutient également les services sanitaires du ministère de la Santé publique affiliés au programme de prestations de santé de base dans les communautés rurales d’Hérat (principalement pour le développement d’activités en lien avec l’éducation aux risques des mines et des services de réadaptation), et dans la province de Kandahar, assurant la formation du personnel concerné.

HI contribue à améliorer la prestation de services et à renforcer les capacités des acteurs locaux, et aide le gouvernement afghan à élaborer un programme et des formations destinés aux kinésithérapeutes professionnels, conformément aux normes internationales reconnues.

Enfin, elle met en œuvre des activités visant à assurer un soutien psychosocial d’urgence et des services de réadaptation de base suite au conflit. HI fournit des services d’accompagnement psychosocial communautaire et de réadaptation d’urgence à domicile dans les districts clés.

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19 en 2020, HI intervient auprès des populations vulnérables et a adapté ses programmes dans plus de 45 pays.

Paroles du terrain

Handicap International poursuit ses activités auprès de la population afghane
© Jaweed Tanveer / HI
Droit Inclusion Mines et autres armes Réadaptation Santé

Handicap International poursuit ses activités auprès de la population afghane

La plupart des activités de Handicap International en Afghanistan auprès des plus vulnérables ont repris après une interruption de quelques jours. Les besoins humanitaires sont immenses dans ce pays dévasté par des décennies de conflits, l’un des plus contaminés au monde par les restes explosifs de guerre et les mines antipersonnel.

Un père handicapé fabrique des masques pour sauver des vies
© S.W Saddiqui / HI
Insertion

Un père handicapé fabrique des masques pour sauver des vies

Akhter participe à la lutte contre le COVID en cousant des masques à Kandahar, en Afghanistan, grâce au soutien d’HI.

LA NOUVELLE PROTHÈSE DE SEDIQULLAH, 8 ANS
© Handicap International
Réadaptation

LA NOUVELLE PROTHÈSE DE SEDIQULLAH, 8 ANS

En Afghanistan, plus de 1 000 personnes sont victimes chaque année de mines ou d'engins explosifs. Parmi elles, au moins la moitié sont des enfants, comme Sediqullah, 8 ans. Découvrez son histoire en vidéo.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI en Afghanistan

En 2018, le président Trump a ordonné le retrait de 7 000 soldats américains présents dans le pays. Après 18 mois de négociations, les États-Unis et les Talibans ont signé un accord de paix à Doha, au Qatar, le 29 février 2020. L’élection présidentielle s’est tenue en septembre 2019.

Malgré l’implication active de la communauté internationale, l’Afghanistan est l’un des pays les plus pauvres au monde. La guerre, l’insécurité liée aux actes de violence quotidiens et la sécheresse ont poussé quelque 2,3 millions d’Afghans à l’exil. Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires estime que plus de 360 000 personnes ont été déplacées en interne lors du conflit de 2019. Les enfants représentent plus de 60 % des personnes déplacées internes.

Nombre d’employés de HI : 253

Date de création du programme : 1987

Nos actions
pays
par pays