Accès direct au contenu
 
 

COVID-19 dans les pays en voie de développement : des risques décuplés

Insertion Urgence
International

La liste des pays touchés par le COVID-19 s’allonge. Présente dans plus de 55 pays dans le monde, Handicap International s’efforce de poursuivre ses activités tout en préservant ses équipes.

Séance de sensibilisation sur ebola à la « Maison de Jésus », une communauté située dans un bidonville. L'équipe de HI présente des informations à leur comité exécutif et leur donne les messages clés et du savon.

Séance de sensibilisation sur ebola à la « Maison de Jésus », une communauté située dans un bidonville. L'équipe de HI présente des informations à leur comité exécutif et leur donne les messages clés et du savon. / Photo d’archive (Sierra Leone - 2014) | © Adam Huebner / HI

Alors que le centre de la pandémie se situe actuellement en Europe, de plus en plus de pays en voie de développement sont touchés : les trois-quarts des pays africains ont recensé des cas, comme au Burkina Faso, au Sénégal ou au Nigeria.

Au Moyen Orient, des pays comme l’Egypte et l’Irak, et en Asie, les Philippines ou le Vietnam comptabilisent de premiers morts. 

Des systèmes de santé déjà fragiles

Dans les pays en voie de développement, où les systèmes de santé sont vacillants ou déjà fragilisés par une crise ou un conflit, la propagation du Coronavirus menace d’engendrer des catastrophes sanitaires en cascade.

HI intervient dans plus de 55 pays dans le monde où la population présente des besoins humanitaires. Face au Coronavirus, l’association poursuit son engagement auprès des plus vulnérables : les personnes handicapées, âgées, les familles déplacées en raison d’un conflit, etc.

Les personnes vulnérables ont difficilement accès aux services de santé. Les personnes handicapées, par exemple, sont souvent exclues des réponses à l’urgence et risquent de ne pas avoir accès aux messages de prévention et aux soins en cas d’épidémie dans leur pays.

Inclure les personnes vulnérables dans la réponse au COVID-19

HI pourrait mobiliser ses équipes afin de contribuer à la prévention et aux messages de sensibilisation contre le COVID-19 avec ses partenaires locaux et en soutien aux autorités locales.

L’association envisage également d’accompagner les autorités et les organisations concernées pour inclure les personnes vulnérables dans les réponses sanitaires qui seront mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus.

HI souhaite enfin œuvrer à rendre les messages de sensibilisation et de prévention (information sur la maladie, règles d’hygiène, gestes barrières, importance du confinement, etc.) accessibles aux personnes vulnérables.


Nous restons à votre écoute !

Alors que notre bureau de Luxembourg est fermé pour une durée indéterminée afin de respecter les consignes gouvernementales de confinement, notre équipe est toujours joignable. Donateurs, partenaires, bénévoles : visitez notre page spéciale Coronavirus pour nous contacter.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Protection des civils dans les guerres urbaines: les États réunis en ligne
Laure Chancenotte / HI
Mines et autres armes

Protection des civils dans les guerres urbaines: les États réunis en ligne

Ce 7 septembre s'est tenue une conférence en ligne réunissant les 70 États impliqués dans les négociations pour une déclaration politique commune contre les bombardements de civils.

HI sillonne Beyrouth pour accompagner les blessés
©Tom Nicholson / HI
Urgence

HI sillonne Beyrouth pour accompagner les blessés

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nour Khalaf, 33 ans, souffre d'une douleur chronique au bas du dos, aggravée lorsqu’elle est tombée lors de la deuxième explosion.

Liban : « Le toit de ma cuisine s'est effondré sur moi »
© Tom Nicholson / HI
Urgence

Liban : « Le toit de ma cuisine s'est effondré sur moi »

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Chakif Mia, 36 ans, est gravement blessé à la jambe.