Accès direct au contenu
 
 

HI lutte contre les violences faites aux femmes handicapées

Droit
International

A l’occasion de la 71e session du comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, HI rappelle que dans le monde, les femmes handicapées sont près de dix fois plus exposées aux violences sexuelles.

Jeune fille au Kenya

Jeune fille au Kenya | © HI

Les femmes handicapées dix fois plus exposées aux violences

HI assistera à la 71e session du comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, organisée par les Nations unies du 22 octobre au 9 novembre à Genève. Une problématique essentielle pour HI qui rappelle que dans le monde, plus d’une femme sur trois subit des violences. Et les femmes handicapées, particulièrement vulnérables, sont près de dix fois plus exposées aux violences sexuelles.

25 ans d’intervention

Depuis 25 ans, HI mène des projets de lutte contre les violences dans une dizaine de pays dans le monde , notamment en sensibilisant les femmes sur leurs droits et en renforçant leur autonomie. Au Rwanda, HI apporte un soutien psychologique aux victimes de violences physiques et sexuelles, notamment les femmes, et met en place des groupes de paroles. Au Rwanda, Burundi et Kenya, HI lutte également contre les violences sexuelles envers les enfants, dont les enfants handicapés, trois ou quatre fois plus exposés aux risques de violence.

Making it Work

Hi a lancé le projet Making it Work Genre et Handicap, faisant la promotion des bonnes pratiques pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles handicapées. L’association vise[1] également à ce que les voix des femmes soient entendues et à ce que les risques qu’elles courent (violence, abus, exploitation) soient pris en compte dans les projets menés par des organisations (humanitaires, liées à la défense des droits de l’Homme, féministes, actives dans la lutte contre les violences basées sur le genre).

HI a notamment publié un rapport en juin 2018 et présente 9 bonnes pratiques portées par des organisations de femmes  dans 6 pays africains.  
https://www.makingitwork-crpd.org

 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

30.000 victimes d’armes explosives en 2019, dont une majorité de civils
© P. Houliat / HI
Mines et autres armes Technologie

30.000 victimes d’armes explosives en 2019, dont une majorité de civils

Alors que Handicap International se bat pour mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zone urbaine, un rapport révèle que 29.499 personnes ont été tuées ou blessées par ce type d’engin en 2019 dans le monde. 66% d’entre-elles étaient des civils.

Le changement climatique : une menace majeure pour les plus vulnérables
© Jéthro-Claudel Pierre Jeanty/HI
Urgence

Le changement climatique : une menace majeure pour les plus vulnérables

HI est sous pression en raison de l'augmentation des catastrophes liées au climat.

Pour un monde sans mines en 2025
© G. Lordet / HI
Droit Mines et autres armes

Pour un monde sans mines en 2025

La Conférence pour un monde sans mines, à laquelle Handicap International a participé, s'est achevée vendredi 29 novembre, à Oslo (Norvège). Les États parties au Traité d'interdiction des mines ont adopté un plan d'action de 5 ans pour la mise en œuvre des obligations du Traité – dont notamment le déminage - jusqu’en 2025.