Accès direct au contenu
 
 

Réadaptation : HI redouble d’efforts pour atteindre les régions isolées du Soudan

Réadaptation Santé
Soudan du Sud

L’équipe itinérante de HI se rend dans les régions les plus isolées du Soudan du Sud pour aller à la rencontre des communautés isolées et met à jour des besoins importants en matière de réadaptation physique et fonctionnelle.

Des membres de l’équipe itinérante naviguent vers un nouveau site à New Fangak

Des membres de l’équipe itinérante naviguent vers un nouveau site à New Fangak | © C.Ukamah / HI

New Fangak est une région isolée du Soudan du Sud, entourée de rivières et de marécages. De nombreux villages sont accessibles uniquement par bateau ou par avion, et la plupart des 26 000 habitants sont agropasteurs.

L’équipe de spécialistes de la réadaptation, connue sous le nom d’« équipe itinérante », se rend dans des régions comme New Fangak pour mieux comprendre les besoins de la communauté et savoir comment HI peut fournir des services pertinents.

L’équipe itinérante organise des discussions de groupe avec les membres de la communauté pour en savoir plus sur les questions liées à la santé, au handicap et à la réadaptation. À New Fangak, de nombreuses personnes ont souligné la prévalence de symptômes apparentés à la polio au sein de la population, la région n’ayant traditionnellement pas eu accès aux campagnes de vaccination. La première compagne de vaccination contre la poliomyélite a débuté il y a trois ans
     
À Tonga, les résultats des entretiens ont mis en évidence le manque d’accès aux services pour les personnes handicapées, la stigmatisation sociale et le manque cruel d’aides à la mobilité, qui entrave la capacité des enfants et des adultes à accéder aux services.

L’équipe itinérante organise des séances de formation sur des sujets tels que les mesures de prévention du handicap et les procédures de réadaptation de base. À New Fangak, elle est intervenue auprès de 19 agents de santé issus de six organisations et établissements de santé différents. Jamais auparavant les participants n’avaient été formés à la question du handicap et de la réadaptation.

La formation est une étape importante vers la sensibilisation et le renforcement des capacités dans les régions les plus isolées du Soudan du Sud. L’équipe itinérante continuera à se rendre dans ces régions, à apporter son soutien et à fournir des services spécialisés à travers des campagnes de sensibilisation, des ateliers de renforcement des capacités et des séances de formation.

L’équipe itinérante est financée par la direction générale Protection civile et opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) 
 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Séisme en Haïti, 10 ans déjà: Moïse rêve à son avenir
© Davide Preti/HI
Réadaptation

Séisme en Haïti, 10 ans déjà: Moïse rêve à son avenir

Moïse (14 ans), ses parents et son jeune frère Sonel (11 ans) habitent depuis quelques années dans le quartier de Mariani, un peu en-dehors de Port-au-Prince. Les murs et le toit de leur modeste demeure sont en tôle ondulée. À cause du tremblement de terre, la famille a tout perdu. Plus de maison, plus rien. Mais heureusement, ils ont tous survécu.

Haïti : l'intervention de Handicap International suite au séisme, dix ans après
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

Haïti : l'intervention de Handicap International suite au séisme, dix ans après

Haïti n’a pas été épargnée au cours de ces 10 dernières années. À un tremblement de terre dévastateur, suivi d’un terrible ouragan en 2016, s’ajoute une grande instabilité politique qui paralyse encore le pays aujourd’hui. En 2010, Handicap International a déployé en Haïti l’une de ses plus grandes interventions d’aide humanitaire. Elle apporte encore aujourd’hui une contribution majeure au renforcement du réseau local de réadaptation physique.   

 

HI soutient les victimes de la guerre au Yémen
© HI
Réadaptation Urgence

HI soutient les victimes de la guerre au Yémen

Après un bombardement au Nord du Yémen, Abdulrahmam a eu le bras droit fracturé avec des lésions vasculaires qui ont entraîné une gangrène. Il a dû être amputé. HI est à ses côtés.