Accès direct au contenu
 
 

« Je veux juste qu’il ait une vie normale »

Ahmed a huit ans. Il est né atteint de paralysie cérébrale, une maladie qui affecte les mouvements de son corps et la maîtrise de ses muscles. En 2016, après avoir enduré plus de cinq ans de guerre en Syrie, sa famille et lui ont décidé de fuir en Jordanie. Ils vivent désormais dans le camp de réfugiés d’Azraq, où Handicap International dispense des séances de kinésithérapie à Ahmed.

Testimony_Ahmed_Jordan

Ahmed et sa sœur Jamila, au point relais de Handicap International du camp de réfugiés d’Azraq. | © E. Fourt / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

 Rwanda : Handicap International distribue de la nourriture aux familles durant l’épidémie du Covid-19
© HI
Urgence

Rwanda : Handicap International distribue de la nourriture aux familles durant l’épidémie du Covid-19

Handicap International distribue de la nourriture et des sacs de farine aux familles durant le confinement au Rwanda.

 

Rwanda : HI adapte ses activités d’éducation et sensibilise aux risques du covid-19
© HI
Santé Urgence

Rwanda : HI adapte ses activités d’éducation et sensibilise aux risques du covid-19

Face à l’épidémie covid-19 au Rwanda, HI sensibilise les populations au Rwanda, distribue des masques, de la nourriture, et adapte les cours en ligne pour les élèves.

 

 

 

COVID-19 : « Ne laisser personne de côté »
© A. Surprenant/Collectif Item/HI
Insertion Prévention et santé

COVID-19 : « Ne laisser personne de côté »

La République Centrafricaine, pays parmi les plus pauvres et déjà confronté à l'une des pires crises humanitaires au monde, doit maintenant faire face à la pandémie de COVID-19. Les équipes de Handicap International sont investies pour que les personnes handicapées et les personnes vulnérables et à risque d’exclusion ne soient pas oubliées dans les actions de prévention face à l’épidémie.