Go to main content
 

Le football pour rééduquer et insérer les personnes amputées

Réadaptation

Pendant un mois (10 juin – 10 juillet 2016), le championnat d’Europe de football va rythmer la vie de nombreux fans du ballon rond en Europe dans le monde entier. Les équipes de Handicap International souhaitent profiter de l’occasion pour célébrer le football et la pratique d’un sport pour aider les personnes amputées des membres inférieurs à retrouver plus de mobilité et d’estime de soi. Explications avec Isabelle Urseau, spécialiste de la réadaptation chez Handicap International.

Blaurah, 17 mois, essayant de jouer au foot avec sa première prothèse avec l'aide de sa mère, au Centre d'appareillage. | William Daniels / Handicap International

« Dans de nombreux centres de soins appuyés par Handicap International, les jeux de ballon, particulièrement le football, font partie intégrante du parcours de rééducation des patients amputés des membres inférieurs. »

« En termes de kinésithérapie, les exercices au ballon vont permettre aux patients équipés d’une prothèse de gagner en confiance dans leur appareillage et leur nouvelle forme de mobilité. On commence avec un pas, puis on fait une passe, ensuite un dribble, peut-être même un match en béquilles… »

« Enfin, les bienfaits sur leur moral sont encore bien plus grands : les exercices sont rendus plus distrayants et faciles à suivre car il s’agit d’un jeu. Les patients les plus jeunes se rendent compte qu’ils peuvent aussi continuer à s’amuser avec leurs amis. »

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« REYADAPTASYON, ANN FÈ L MACHE : faisons avancer la réadaptation »
© Nadia Todres/HI
Réadaptation

« REYADAPTASYON, ANN FÈ L MACHE : faisons avancer la réadaptation »

A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre, Handicap International (HI) organise un évènement à Port-au-Prince, en Haïti, qui vise à mobiliser les autorités au sujet de la thématique de la réadaptation dans le pays. HI propose notamment une exposition photo et un concert, qui sera donné par le chanteur B.I.C., star haïtienne et ambassadeur de l’association.

Soutenir psychologiquement parents et enfants réfugiés
© Muhammad Azharul Islam / HI
Réadaptation

Soutenir psychologiquement parents et enfants réfugiés

Ayesha Begum a 22 ans. Elle est réfugiée au Bangladesh depuis début septembre où, avec ses trois enfants, elle a rejoint ses frères dans un abri temporaire aux abords du camp de Kutupalong. Son mari a été tué. Elle participe au club des parents organisé par HI pour apporter un soutien psychosocial aux mères réfugiées.

Être réfugié avec un handicap
© Hossain Moazzem / HI
Réadaptation

Être réfugié avec un handicap

Abu Sadeq fait partie des 600 000 Rohingyas qui ont fui la Birmanie depuis le 25 août dernier. Atteint d’une invalidité récente, il raconte sa vie dans le camp d’Uchinprang au Bangladesh :