Go to main content
 

Le football pour rééduquer et insérer les personnes amputées

Réadaptation

Pendant un mois (10 juin – 10 juillet 2016), le championnat d’Europe de football va rythmer la vie de nombreux fans du ballon rond en Europe dans le monde entier. Les équipes de Handicap International souhaitent profiter de l’occasion pour célébrer le football et la pratique d’un sport pour aider les personnes amputées des membres inférieurs à retrouver plus de mobilité et d’estime de soi. Explications avec Isabelle Urseau, spécialiste de la réadaptation chez Handicap International.

Blaurah, 17 mois, essayant de jouer au foot avec sa première prothèse avec l'aide de sa mère, au Centre d'appareillage. | William Daniels / Handicap International

« Dans de nombreux centres de soins appuyés par Handicap International, les jeux de ballon, particulièrement le football, font partie intégrante du parcours de rééducation des patients amputés des membres inférieurs. »

« En termes de kinésithérapie, les exercices au ballon vont permettre aux patients équipés d’une prothèse de gagner en confiance dans leur appareillage et leur nouvelle forme de mobilité. On commence avec un pas, puis on fait une passe, ensuite un dribble, peut-être même un match en béquilles… »

« Enfin, les bienfaits sur leur moral sont encore bien plus grands : les exercices sont rendus plus distrayants et faciles à suivre car il s’agit d’un jeu. Les patients les plus jeunes se rendent compte qu’ils peuvent aussi continuer à s’amuser avec leurs amis. »

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Gaza : Les blessés ont un besoin urgent de réadaptation fonctionnelle. HI se mobilise et déploie ses équipes.
© M.J. Cole / HI 2014

Gaza : Les blessés ont un besoin urgent de réadaptation fonctionnelle. HI se mobilise et déploie ses équipes.

HI lance ses actions d’aide aux blessés de Gaza et déploie 10 équipes sur place afin de fournir des soins en réadaptation à domicile.                

Népal : Nirmala et Khendo, inséparables
© Elise Cartuyvels / HI

Népal : Nirmala et Khendo, inséparables

Le 25 avril 2015, un violent séisme secouait le Népal. À des centaines de kilomètres l’une de l’autre, Nirmala et Khendo étaient ensevelies sous les décombres. Amputées d’une jambe, elles se rencontrent à l’hôpital, suivent de nombreuses séances de réadaptation avec les kinésithérapeutes de HI et réapprennent à marcher. Trois ans plus tard, elles sont devenues inséparables, vont à l’école ensemble et rêvent de danser.

3 ans après le séisme HI poursuit son aide aux victimes
Khendo, victime du séisme, avec Sudan son kinésithérapeute | © Elise Cartuyvels / HI

3 ans après le séisme HI poursuit son aide aux victimes

Il y a trois ans, la terre tremble au Népal. Plus de 8 000 personnes perdent la vie, et plus de 22 000 autres sont blessées. HI, présente sur place, intervient immédiatement auprès des personnes affectées, et vient en aide à plus de 15 000 personnes.