Go to main content
 

Pour la fin des bombardements de civils

Droit Mines et autres armes
International

HI sera présente au Forum de Paris pour la Paix du 11 au 13 novembre pour faire avancer son combat contre les bombardements en zones peuplées. Entretien avec Baptiste Chapuis, chargé de plaidoyer Désarmement à l’association sur les actions envisagée par HI lors de ce rendez-vous international.

Rassemblement de 27 députés devant l’Assemblée nationale à Paris en France le 7 novembre pour inviter le président Macron à s’engager contre les bombardements en zones peuplées.

Rassemblement de 27 députés devant l’Assemblée nationale à Paris en France le 7 novembre pour inviter le président Macron à s’engager contre les bombardements en zones peuplées. | © Thomas Dossus / HI

Quels seront les actions de HI au Forum de la Paix ?

Nous serons une délégation de 4 personnes. Notre rôle sera dans un premier temps d’assister aux discussions, de nombreuses réunions étant en lien direct avec notre campagne contre les bombardements en zones peuplées. Il est important de prendre connaissance des interventions des délégations des Etats, de savoir ce qui est dit par tel homme politique, tel ambassadeur, telle ONG...

HI organisera également le mardi matin une table ronde sur les bombardements des civils. Une quinzaine de personnes dont des députés et l’ambassadeur du Mozambique en France (pays fortement engagé dans la cause) seront invités à échanger sur le sujet et sur les solutions politiques à apporter.

Enfin, un tel rendez-vous international pour HI est l’occasion de rencontrer des délégations, des hommes politiques, de les interroger sur leur position sur le sujet, de les convaincre à s’engager, de leur demander les actions qu’ils envisagent… Bref d’engager un dialogue.

Vous interpellerez également le président Macron qui est censé clôturer le Forum ?

Nous l’appelons à s’engager par l’intermédiaire de notre campagne de mobilisation des députés commencée début septembre : dans les 8 pays où elle a des sections de représentation[1], l’association a interpellé 4 500 députés sur l’engagement de leur pays respectifs contre les bombardements de civils. De nombreux parlementaires nous ont répondu. Plusieurs ont exprimé leur soutien en notre campagne en France, au Royaume-Uni, en Suisse, au Luxembourg…

En France, 90 députés ont signé une tribune contre les bombardements de civils. Mercredi 7 novembre, 27 d’entre eux se sont réunis devant l’Assemblée nationale avec des portraits des victimes des bombardements. Leur message : le président Emmanuel Macron doit exprimer une position claire contre les bombardements en zones peuplées.

Visez-vous d’autres chefs d’Etats ?

HI a envoyé une lettre à la chancelière Angela Merkel qui fera l’ouverture du Forum pour lui demander d’axer son discours sur les bombardements en zones peuplées et les conséquences désastreuses sur les civils.

Qu’espérez-vous d’un tel événement ?

Nous espérons faire connaitre notre campagne et convaincre le plus de politiques possible sur l’urgence d’agir contre ce fléau des conflits modernes. Les bombardements en zones peuplées tuent et blessent à 92% des civils. C’est inacceptable ! Des solutions politiques sont possibles.

Nous espérons également embarquer le grand public avec nous dans notre combat : pour cela, le journal La Croix suivra en coulisses les actions de plaidoyer de HI lors du Forum. Nous serons en live sur Twitter et Facebook. Bref, nous voulons faire connaitre nos actions politiques et mobiliser le grand public derrière nous.

Que doivent faire les Etats s’ils veulent faire avancer la cause ?

Nous les invitons à rejoindre le processus de déclaration politique contre les bombardements de civils, porté à ce jour par 12 pays et soutenu par HI et ses partenaires. C’est un processus que nous avons engagé il y a deux ans et qui est soutenu par le secrétaire général des Nations unies.

 

[1] Allemagne, Belgique, Canada, Etats-Unis, France, Luxembourg, Royaume-Uni, Suisse.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Lors des crises, n’oublions pas les personnes handicapées
© humanitariandisabilitycharter.org
Insertion Urgence

Lors des crises, n’oublions pas les personnes handicapées

La Charte pour l'inclusion des personnes handicapées dans l'action humanitaire a été élaborée en 2016 par Handicap International et plus de 70 partenaires. Elle compte déjà plus de 200 signataires dont 25 États, l’Union européenne, plusieurs agences des Nations Unies, des organisations humanitaires et des associations de personnes handicapées.

Journée internationale des droits de l'homme
© Kate Holt/HI
Droit

Journée internationale des droits de l'homme

Être soigné, aller à l'école, travailler, s'exprimer, faire du sport, avoir des loisirs… Pour que ces droits fondamentaux soient les droits de tous et que les plus vulnérables ne soient plus exclus de la société, Handicap International agit, dans près de 60 pays, pour en promouvoir le respect.

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils
© HI
Droit Mines et autres armes

L'Amérique latine dit STOP aux bombardements des civils

Organisée par Handicap International, la conférence régionale contre les bombardements de civils s'est achevée le 6 décembre au Chili. 23 États ont adopté le Communiqué de Santiago, exprimant leur inquiétude sur les effets dévastateurs pour les civils de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.