Go to main content
 
 

Récoltes détruites au Mozambique : Handicap International s’apprête à distribuer des rations alimentaires

Urgence
Mozambique

Dans les régions du Mozambique dévastées par le cyclone Idai, l’insécurité alimentaire devrait grimper en flèche dans les prochains mois. Handicap International distribuera de l’aide alimentaire à 12 000 familles.

L’équipe logistique de HI évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales

L’équipe logistique de HI évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales | © Fabrice Renoux / HI

Récoltes gâchées

Le cyclone Idai, qui a frappé la côte du Mozambique le 14 mars, a provoqué des inondations colossales. Le niveau des eaux redescend mais environ 3 000 km² de terres sont encore submergés et 500 000 hectares de culture ont été détruits alors qu’elles étaient mûres pour la récolte. Les conséquences se feront sentir immédiatement.

Distributions alimentaires

HI distribuera les stocks d’aliments de base du Programme Alimentaire Mondial, à savoir du riz, de l’huile et des haricots, à 12 000 familles. Dans les semaines à venir, ceci aidera les populations qui s’efforcent de reconstruire leur vie dans des circonstances très difficiles. Le Programme Alimentaire Mondial estime le coût de la fourniture d’aliments de survie aux victimes à 150 millions de dollars pour les trois prochains mois.

 

Inondations et risque de maladies

« Le risque de maladies transmissibles s’accroît terriblement à cause des eaux stagnantes et de la surpopulation dans les centres d’hébergement collectif qui accueillent désormais plus de 110 000 personnes déplacées », prévient Fanny Mraz, directrice des opérations d’urgence de HI.  « Le risque d’épidémie de paludisme et de choléra est très préoccupant. »

Afin de réduire le risque de propagation des maladies, HI prévoit de distribuer à 8 000 familles des kits d’hygiène contenant des articles de base tels que du savon et de la lessive.

 

1,85 million de personnes touchées

Le cyclone Idai a frappé dans la nuit du 14 mars et tué au moins 416 personnes, blessé plus de 1 500 personnes et réduit environ 1,85 million de personnes à dépendre de l’aide et de la protection humanitaires.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement