Goto main content
 
 

Restes de guerres – l’exposition contre l’oubli

Mines et autres armes

Après avoir été présentée en 2015 à Luxembourg, l’exposition Restes de guerres est présentée à Esch-sur Alzette, place du Brill, du 10 janvier au 26 février 2017. Cet événement est organisé en collaboration avec le Musée national de la Résistance dans le cadre du colloque international « Questions sur l’avenir du travail de mémoire ».


L’exposition, mêlant photographies d’archives provenant de la Grande Région et photographies de missions de Handicap International sur le terrain, propose une lecture de l’histoire contemporaine au travers du prisme des deux Guerres mondiales, avec une attention toute particulière au sort des populations civiles non combattantes et pourtant prises au piège de la guerre.

 

Exposition Restes de guerres à Luxembourg novembre-décembre 2015

Exposition Restes de guerres à Luxembourg novembre-décembre 2015 | © A. Massolin-Toussaint / Handicap International

INFOS PRATIQUES

Date : du 10 janvier au 26 février 2017
Lieu : Place de la Résistance / Brill, Esch-sur Alzette
Vernissage – visite guidée : 10 janvier 2017 à 14h
Inscriptions : si vous êtes intéressé(e) par participer à la visite guidée, inscrivez-vous en envoyant un message à contact@handicap-international.lu.

Exposition réalisée  avec le soutien financier de la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères luxembourgeois. 


Et présentée en partenariat avec la Ville d’esch-sur-Alzette, le musée national de la Résistance, la société Madaboutsoul, le Quotidien, le Jeudi et le Tageblatt. 

 

Plus d'infos

 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Sacha VICIC
Chargé de Communication
(+352) 42 80 60 23
s.vicic@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Je pense qu’il faudra au moins deux générations pour reconstruire une Syrie dévastée »
© B.Blondel / HI
Mines et autres armes

« Je pense qu’il faudra au moins deux générations pour reconstruire une Syrie dévastée »

Après 10 ans de guerre, la Syrie est totalement contaminée par les restes explosifs, une contamination qui est du jamais-vu pour les experts. Quand le conflit cessera, le déminage et la reconstruction seront extrêmement complexes. Explications d’Emmanuel Sauvage, directeur de la réduction de la violence armée chez HI.

La vie de Salam a volé en éclats à cause des restes explosifs en Syrie
© S.Khlaifat/HI
Mines et autres armes Réadaptation

La vie de Salam a volé en éclats à cause des restes explosifs en Syrie

En 2015, Salam ramassait des olives dans un champ près de chez elle, en Syrie. Elle a trouvé un drôle de morceau de métal, une petite bombe, qui a explosé. Elle avait tout juste 5 ans.

HI poursuit ses opérations de déminage en Colombie
© Juan Manuel Vargas/HI
Mines et autres armes

HI poursuit ses opérations de déminage en Colombie

Malgré la crise liée au covid-19 et le renforcement de la violence en Colombie, HI poursuit ses activités de déminage.