Go to main content
 

Restes de guerres – l’exposition contre l’oubli

Mines et autres armes

Après avoir été présentée en 2015 à Luxembourg, l’exposition Restes de guerres est présentée à Esch-sur Alzette, place du Brill, du 10 janvier au 26 février 2017. Cet événement est organisé en collaboration avec le Musée national de la Résistance dans le cadre du colloque international « Questions sur l’avenir du travail de mémoire ».


L’exposition, mêlant photographies d’archives provenant de la Grande Région et photographies de missions de Handicap International sur le terrain, propose une lecture de l’histoire contemporaine au travers du prisme des deux Guerres mondiales, avec une attention toute particulière au sort des populations civiles non combattantes et pourtant prises au piège de la guerre.

 

Exposition Restes de guerres à Luxembourg novembre-décembre 2015

Exposition Restes de guerres à Luxembourg novembre-décembre 2015 | © A. Massolin-Toussaint / Handicap International

INFOS PRATIQUES

Date : du 10 janvier au 26 février 2017
Lieu : Place de la Résistance / Brill, Esch-sur Alzette
Vernissage – visite guidée : 10 janvier 2017 à 14h
Inscriptions : si vous êtes intéressé(e) par participer à la visite guidée, inscrivez-vous en envoyant un message à contact@handicap-international.lu.

Exposition réalisée  avec le soutien financier de la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères luxembourgeois. 


Et présentée en partenariat avec la Ville d’esch-sur-Alzette, le musée national de la Résistance, la société Madaboutsoul, le Quotidien, le Jeudi et le Tageblatt. 

 

Plus d'infos

 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Je suis là pour vous renseigner

Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des drones pour répérer les mines
© John Fardoulis/HI
Mines et autres armes

Des drones pour répérer les mines

A Faya-Largeau (Nord Tchad), HI lance l’expérimentation de drones pour repérer la présence des mines et avoir une vision très précise du terrain : une révolution dans le monde du déminage. Le chef de projet HI, Xavier Depreytere, explique ces premiers essais. 

Nora, victime d’un bombardement
© Feida/HI
Mines et autres armes Réadaptation

Nora, victime d’un bombardement

Nora a été gravement blessée par un missile tombé devant l’entrée de l'hôpital Al-Thawra à Hodeidah (Yémen) alors qu’elle arrivait en bus avec des amies. 

Une demi-tonne d’armes et de bombes détruites
© HI
Mines et autres armes

Une demi-tonne d’armes et de bombes détruites

Depuis novembre 2018, les 6 spécialistes des armes de HI ont collecté 150 engins explosifs dans les rues de Tawargha au sud de Misrata en Libye. Simon Elmont, chef de cette équipe, explique le travail de l’association