Goto main content
 
 

LA NOUVELLE PROTHÈSE DE SEDIQULLAH, 8 ANS

Réadaptation
Afghanistan

En Afghanistan, plus de 1 000 personnes sont victimes chaque année de mines ou d'engins explosifs. Parmi elles, au moins la moitié sont des enfants, comme Sediqullah, 8 ans. Découvrez son histoire en vidéo.

Sediqullah est suivi par Handicap International pour changer régulièrement sa prothèse

© Handicap International

 

 

Sediqullah est un jeune garçon de 8 ans qui a reçu une prothèse après avoir perdu sa jambe dans l'explosion d'une mine antipersonnel en 2013. Il est venu avec son père au centre de réadaptation de Handicap International à Kandahar.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
a.labbevideau@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : HI soigne les personnes blessées par la guerre
© HI
Réadaptation Santé Urgence

Ukraine : HI soigne les personnes blessées par la guerre

Handicap International travaille dans les hôpitaux ukrainiens pour venir en aide aux personnes brûlées et amputées dans le cadre du conflit en cours.

HI soutient les Ukrainiens blessés dans le conflit armé
© V de Viguerie/ HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

HI soutient les Ukrainiens blessés dans le conflit armé

Les équipes de Handicap International contribuent à apporter des soins aux victimes brûlées et amputées en Ukraine.

Visite terrain : le directeur de HI Luxembourg en Afghanistan
© Ouest France- P. Moyon / HI
Mines et autres armes Réadaptation Sensibilisation Urgence

Visite terrain : le directeur de HI Luxembourg en Afghanistan

Mehdi Magha, Directeur Général de Handicap International Luxembourg s’est rendu en Afghanistan du 20 au 30 janvier 2022. D'abord à Kaboul puis à Kandahar, où Handicap international gère depuis 1996 un des principaux centres de réadaptation et d’appareillage du pays. Sa visite était destinée à prendre la mesure de l’inimaginable dégradation de la situation humanitaire et des efforts des équipes de Handicap International pour soutenir la population.