Accès direct au contenu
 
 

LA NOUVELLE PROTHÈSE DE SEDIQULLAH, 8 ANS

Réadaptation
Afghanistan

En Afghanistan, plus de 1 000 personnes sont victimes chaque année de mines ou d'engins explosifs. Parmi elles, au moins la moitié sont des enfants, comme Sediqullah, 8 ans. Découvrez son histoire en vidéo.

Sediqullah est suivi par Handicap International pour changer régulièrement sa prothèse

© Handicap International

 

 

Sediqullah est un jeune garçon de 8 ans qui a reçu une prothèse après avoir perdu sa jambe dans l'explosion d'une mine antipersonnel en 2013. Il est venu avec son père au centre de réadaptation de Handicap International à Kandahar.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?

Nous sommes là pour vous renseigner

Christelle BRUCKER
Chargée de Communication
(+352) 42 80 60 36
c.brucker@hi.org


Claude BRIADE
Directeur Marketing et Communication
(+352) 42 80 60 40
c.briade@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Séisme en Haïti, 10 ans déjà: Moïse rêve à son avenir
© Davide Preti/HI
Réadaptation

Séisme en Haïti, 10 ans déjà: Moïse rêve à son avenir

Moïse (14 ans), ses parents et son jeune frère Sonel (11 ans) habitent depuis quelques années dans le quartier de Mariani, un peu en-dehors de Port-au-Prince. Les murs et le toit de leur modeste demeure sont en tôle ondulée. À cause du tremblement de terre, la famille a tout perdu. Plus de maison, plus rien. Mais heureusement, ils ont tous survécu.

Haïti : l'intervention de Handicap International suite au séisme, dix ans après
© Davide Preti/HI
Réadaptation Urgence

Haïti : l'intervention de Handicap International suite au séisme, dix ans après

Haïti n’a pas été épargnée au cours de ces 10 dernières années. À un tremblement de terre dévastateur, suivi d’un terrible ouragan en 2016, s’ajoute une grande instabilité politique qui paralyse encore le pays aujourd’hui. En 2010, Handicap International a déployé en Haïti l’une de ses plus grandes interventions d’aide humanitaire. Elle apporte encore aujourd’hui une contribution majeure au renforcement du réseau local de réadaptation physique.   

 

HI soutient les victimes de la guerre au Yémen
© HI
Réadaptation Urgence

HI soutient les victimes de la guerre au Yémen

Après un bombardement au Nord du Yémen, Abdulrahmam a eu le bras droit fracturé avec des lésions vasculaires qui ont entraîné une gangrène. Il a dû être amputé. HI est à ses côtés.