Aller au contenu principal
 
 

En marche vers une société inclusive

Sensibilisation
International Luxembourg

À l’occasion de la Journée Internationale des personnes handicapées, Handicap International lance une campagne en faveur de l’inclusion : l’ONG porte un modèle solidaire dans lequel la société s’adapte aux besoins de tous.

Be inclusive

Qu’est-ce qu’une société inclusive ?

Une société inclusive signifie que chacun a sa place quel que soit sa couleur de peau, son genre, son handicap, sa situation économique ou culturelle. Une société inclusive s'adapte à ses citoyens et non l'inverse. Avec la notion d’inclusion, les frontières sont déplacées et c’est la norme qui intègre les différences et les singularités. Au cœur des préoccupations de Handicap International : la reconnaissance des personnes handicapées en tant que citoyen égal à tous.

L’inclusion nous concerne tous

Inclusion scolaire

32 millions d’enfants handicapés dans le monde ne sont pas scolarisés. Ils ont dix fois moins de chances de fréquenter l’école que les autres. L’éducation inclusive, c’est permettre à tous les enfants d’apprendre ensemble. C’est une démarche qui consiste à réunir tous les enfants, handicapés ou non, dans la même école ou la même classe, peu importe le genre, la couleur de peau,

« 50% des enfants handicapés sont déscolarisés.  Seulement 42 % des filles handicapées finissent l’école primaire. Des chiffres alarmants mettant en exergue de multiples facteurs d’exclusion tels que le handicap et le genre. Des partenariats entre les secteurs (scolaire, professionnel, etc) sont nécessaires pour éliminer ces obstacles afin de permettre à TOUS les enfants d’accéder à une éducation de qualité. »

Mehdi Magha, Directeur Handicap International Luxembourg

 

Vous aussi, soutenez l’appel de HI pour lutter contre l’exclusion des enfants handicapés de l’éducation.

Je demande à mon gouvernement de soutenir davantage une éducation inclusive de qualité dans les pays à faible revenu, pour leur permettre d’aller à l’école.
Signez la pétition > www.beinclusive.lu

Inclusion professionnelle

« Dans notre société, le travail joue un rôle crucial dans la vie d’une personne, car non seulement il contribue à couvrir ses besoins de base, mais aussi les besoins d’appartenance, d’estime et d’accomplissement de soi.  De ce fait, c’est souvent par le travail qu’un individu trouve sa place au sein de la communauté en forgeant son identité personnelle et sociale tout en participant au bien-être de la société entière. Les populations vulnérables, et tout particulièrement les personnes handicapées sont souvent très peu outillées pour entrer dans le monde du travail et elles sont souvent perçues comme peu performantes. HI à travers ses projets d’insertion professionnelle, favorise l’accès à l’emploi en accompagnant chaque personne dans son projet professionnel et en soutenant les entreprises et les services à devenir plus inclusifs. »

Francesca Randazzo, Manager Besoins de Base et Inclusion Economique pour Handicap International

Inclusion sociale

Interagir avec les autres est essentiel pour s’épanouir en tant que personne : l’école ou le travail sont aussi des espaces de socialisation où l’individu trouve sa place au sein de la communauté à laquelle il appartient. Tout comme le sport qui est un vecteur important d’inclusion et de cohésion sociale. Handicap International met en valeur et favorise l’accès aux activités sportives et de loisirs qui prennent en compte les spécificités de chacun.

Incapable,... vraiment ?

  

Handicap International Luxembourg utilise des mots forts dans cette campagne et joue avec la perception de négations.

« Avec ces images et ces mots forts, nous avons voulu montrer que notre perception des personnes handicapées ou vulnérables peut être totalement bouleversée en changeant simplement de point de vue »

Hélène Lo Presti, Responsable Education au Développement et Sensibilisation de Handicap International Luxembourg.

L’interprétation commune que l’on se fait d’une déficience ou d’une différence est complétement réinterprétée par Handicap International.

Pour HI, l’exclusion est le reflet du regard qu’on porte sur ces personnes, biaisé par le prisme à travers lequel la société nous les montre : stigmatisation de la différence, attitudes négatives, politiques et pratiques discriminatoires, espaces inaccessibles, etc. Et si nous changions de perspective ? Qu’est-ce qui empêche à un enfant paraplégique de faire de la balançoire ? Son fauteuil roulant ? Ou un parc de jeux non-adapté ?

Pensons autrement ! Informons-nous et parlons-en autour de nous ! Osons changer de regard !

Rendez-vous sur le site pour témoigner et proposer des idées pour une société plus inclusive.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Vous désirez un complément d'informations ?
Nous sommes là pour vous renseigner

Aude Labbé-Videau

Aude Labbé-Videau
Chargée de Communication / Éducation au Développement et à la Sensibilisation
(+352) 42 80 60 33
a.labbevideau@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Après 11 ans de guerre en Syrie, le déminage reste essentiel
© DR
Mines et autres armes

Après 11 ans de guerre en Syrie, le déminage reste essentiel

Après 11 ans de guerre, la menace de 300.000 restes explosifs pèse sur 10 millions d’habitants.

Les États finalisent l'accord international sur les bombardements en zones peuplées
© HI
Mines et autres armes

Les États finalisent l'accord international sur les bombardements en zones peuplées

Les États se sont mis d'accord le 17 juin dernier sur une version finale de l'accord international sur l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. Le texte devrait être adopté à l'automne.

Comment le déminage est devenu un enjeu humanitaire
© Shwan Nawzad / HI
Mines et autres armes

Comment le déminage est devenu un enjeu humanitaire

Le Traité d’interdiction des mines antipersonnel, dit Traité d’Ottawa, aura 25 ans en décembre 2022. S’il a permis de faire reculer leur présence, les combattants ont fait évoluer les armes qu’ils utilisent, et avec elles la nature de la menace, obligeant les démineurs à se réinventer. Mise au point à l’occasion de la Journée internationale contre les mines le 4 avril.