Go to main content

Liban

Le travail de HI au Liban vise à accroître l'implication des personnes handicapées et vulnérables dans la vie communautaire, tant sur le plan physique que sur le plan de l'inclusion professionnelle, culturelle et sociale. Suite à la crise humanitaire provoquée par le conflit en Syrie, HI a également déployé des projets d'urgence destinés aux populations affectées (réfugiés et populations d'accueil).

Liban - Fillette syrienne de 8 ans blessée suite à un bombardement et aidée par HI.

Liban - Fillette syrienne de 8 ans blessée suite à un bombardement et aidée par HI. | © Elias Saade / HI

Actions en cours

HI a commencé à travailler au Liban en 1992 dans les camps de réfugiés palestiniens (réhabilitation et promotion des droits des personnes handicapées et travail dans le domaine de la santé mentale). L'association a depuis lors fourni une aide d'urgence dans les situations de crise qui ont secoué le pays et la région. Depuis 2011, HI soutient les réfugiés syriens et la communauté libanaise affectée par la guerre en Syrie.

Au Nord-Liban et dans la vallée de la Bekaa, HI veille à ce que les personnes handicapées reçoivent des soins d'urgence appropriés tels que la réadaptation, des appareils fonctionnels (prothèses et orthèses) et un soutien psychosocial. Un projet spécifique porte sur les besoins de réadaptation des enfants handicapés vivant dans les camps palestiniens et dans les environs du nord du Liban.

HI travaille aux côtés d'autres acteurs humanitaires pour améliorer l'inclusion. Par exemple, en partenariat avec l'UNICEF, HI veille à ce que les installations et services d'eau, d'assainissement et d'hygiène soient accessibles aux personnes ayant des besoins spécifiques.

HI mène également des opérations de déminage dans le nord du pays à la suite du conflit israélo-libanais de 2006. Il fournit un soutien psychologique et psychosocial aux enfants réfugiés palestiniens et aide les personnes handicapées à faire campagne pour leurs droits.

Paroles du terrain

HI démine le Nord du Liban
© Oriane van den Broeck / HI
Mines et autres armes

HI démine le Nord du Liban

Handicap International démine au Nord du Liban. Les démineurs interviennent désormais dans une zone contaminée par la guerre de 1975-1990. Objectif : soustraire les habitants à cette menace permanente. 

10 millions de Syriens sous la menace des restes explosifs de guerre
© Benoit Almeras / HI
Mines et autres armes Réadaptation Santé Urgence

10 millions de Syriens sous la menace des restes explosifs de guerre

Après huit années de conflit, 70 % de la population syrienne a toujours besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Alors que l’accès aux services de base reste une priorité absolue, la contamination des terres par les restes explosifs – sans précédent dans l’histoire du déminage – empêche le retour des civils et compliquera considérablement la reconstruction du pays.

Réhabilitation et santé mentale
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

Réhabilitation et santé mentale

Depuis juin 2017, grâce au partenariat avec le centre de rééducation Mousawat dans la vallée de la Beeka, soutien psychosocial et rééducation vont de pair pour des enfants handicapés au Liban.

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI au Liban

Le Liban dispose de services de haute qualité, notamment en matière de santé, d'éducation et de protection sociale. Cependant, les personnes handicapées, en particulier dans les zones rurales et isolées, ont du mal à accéder à ces services.

Le Liban abrite également une importante communauté de réfugiés palestiniens, qui vivent principalement dans des camps informels.  Ces réfugiés éprouvent des difficultés particulières à accéder aux services de santé et d'éducation.

En outre, les combats en Syrie ont forcé des centaines de milliers de Syriens à se réfugier dans les pays voisins, dont le Liban. Ces populations deviennent de plus en plus vulnérables avec le temps. À leur arrivée, les nouveaux réfugiés se retrouvent dans un environnement inconnu et n'ont parfois pas de ressources. Ils ont très souvent besoin d'une aide d'urgence, principalement pour soigner leurs blessures physiques et psychologiques.

Enfin, à la suite de plusieurs décennies de conflits intermittents et malgré 15 ans d'efforts de dépollution, la population continue d'être touchée par les mines et les restes explosifs de guerre, certaines victimes ayant besoin d'une assistance à vie pour vivre avec leurs blessures.

Nos actions
pays
par pays