Accès direct au contenu
 

Les Publications

Par pays

OK

Par activité

Par date de publication

Pourquoi un Observatoire des bombes à sous-munitions ? 30 août 2016

Anne Héry , directrice du plaidoyer de Handicap International, nous explique ce qu’est le rapport de l’Observatoire des sous-munitions publié chaque année en septembre.


Qu’est-ce que les bombes à sous-munitions ? 30 août 2016

Bien qu’interdites par la Convention d’Oslo depuis 2010, des bombes à sous-munitions ont été utilisées à de nombreuses reprises dans les conflits en Syrie, au Yémen, en Ukraine, en Libye et au Soudan ces deux dernières années. Elles ont fait des ravages parmi les populations civiles qui en sont les premières victimes. Mais que sont exactement les bombes à sous-munitions ?


Des enfants traumatisés par 5 ans de guerre 24 août 2016

Handicap International est présente en Libye depuis 2011. En raison de l’extrême instabilité politique et sécuritaire du pays, la délégation de l’association est basée depuis juillet 2014 à Tunis, en Tunisie. Anne Barthès qui dirige la mission depuis février dernier revient sur les programmes actuellement menés par Handicap International, cinq ans après la chute du régime de Mouammar Kadhafi.


« Au Yémen, les bombardements de civils ne doivent pas devenir la règle » 16 août 2016

Un hôpital soutenu par l’organisation humanitaire Médecins sans frontières a été touché par un raid aérien, faisant 11 morts et une dizaine de blessés, ce lundi 15 août, dans la ville d’Abs, dans la province de Hajja, au Nord du Yémen. Cette attaque intervient deux jours après le bombardement d’une école dans la province de Sadaa, qui a coûté la vie à 10 enfants. Handicap International et 5 associations humanitaires exigent une enquête indépendante sur ces attaques. Handicap International condamne ces bombardements et appelle toutes les parties au conflit à respecter le Droit international humanitaire.


« J’ai tout le temps du monde désormais » 16 août 2016

Hani a 35 ans et il est tombé de son toit, il y a quelques années, lorsqu’une explosion a eu lieu près de chez lui, en Syrie. Fuyant l’insécurité et les conflits avec sa famille, il est arrivé au Liban en 2013. Depuis le début de l’année, Handicap International lui propose des sessions de kinésithérapie. L’association est en mesure d’assister des personnes comme Hani grâce au soutien du service de la Commission européenne chargé de l'aide humanitaire et de la protection civile (ECHO), au Liban et dans le reste de la région.

  • Liban

« Nous avons tout perdu en Syrie » 16 août 2016

Haitham a 53 ans. En 2013, lorsque sa maison a été bombardée, il a fui la Syrie pour trouver  refuge au Liban avec sa famille. Cette année, Haitham a été victime de deux attaques cardiaques. Depuis, Handicap International l’aide à se déplacer plus facilement à travers des sessions de kinésithérapie. L’association apporte aussi son soutien à la petite-fille d’Haitham, qui semble souffrir de myopathie. Handicap International apporte son aide aux réfugiés syriens au Liban grâce au soutien du service de la Commission européenne chargé de l'aide humanitaire et de la protection civile (ECHO). 

  • Liban

« Nos blessures sont notre motivation » 16 août 2016

Ayman et Mohammad, réfugiés syriens ne se connaissaient pas avant d’arriver au Liban. Le destin les a réunis dans le pays voisin de la Syrie. Les deux hommes se reconstruisent aujourd’hui ensemble, avec le soutien de Handicap International. L’association leur a fait bénéficier de services de réadaptation et donné du matériel pour faciliter leur quotidien. Et Ayman aide aujourd’hui à promouvoir les droits des réfugiés handicapés et blessés au Liban. 

  • Liban

« Tout ce que je veux, c’est apprendre » 16 août 2016

Zoheir a 6 ans et souffre de Spina Bifida, une maladie congénitale qui l’empêche de marcher. Réfugié avec sa famille depuis trois ans au Liban, il bénéficie de l’assistance de Handicap International depuis quelques mois. L’association apporte son aide aux réfugiés syriens, grâce au soutien du service de la Commission européenne chargé de l'aide humanitaire et de la protection civile (ECHO).

  • Liban

Pour une aide humanitaire à la portée de tous 12 août 2016

Dans les situations d’urgence, de nombreuses personnes vulnérables ne bénéficient pas d’une assistance suffisante, du fait de leur handicap ou de leur isolement. A l’occasion du 19 août, Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire, Handicap International réaffirme son engagement pour rendre l’aide humanitaire accessible à toutes les personnes affectées par les crises, sans distinction.


Laos : Une démineuse veut éviter que d'autres subissent le même sort que son père 4 août 2016

Pendant la guerre du Vietnam, les Etats Unis ont largué plus de deux millions de bombes sur le Laos. Les équipes de déminage de Handicap International effectuent des opérations de dépollution depuis 2006. Lumngen, démineuse pour Handicap International, explique son travail et ce qui la motive à relever ce défi.

  • Laos

KHENDO ET NIRMALA, LES SOURIRES DU NÉPAL QUI SE RECONSTRUIT 29 juillet 2016

Khendo et Nirmala, 8 ans toutes les deux, font partie des victimes du tremblement de terre qui a ravagé le Népal le 25 avril 2015. Huit mois après, les deux fillettes sont inséparables et continuent courageusement de se reconstruire avec l’aide de Handicap International. Une belle histoire d’amitié née d’une terrible épreuve.

  • Népal

Mon nom est Kanha. J'avais 8 ans quand l'accident est arrivé. 29 juillet 2016

« Mon nom est Kanha. J'avais 8 ans quand l'accident est arrivé. Alors que ma mère travaillait dans sa petite épicerie, mon père, dans le jardin de la maison, était en train de manipuler un obus qu'il venait d'acheter chez un ferrailleur. Il voulait récupérer le métal pour le revendre. Je l'observais, assise sur les escaliers, quelques mètres plus loin. C'est alors que j'ai entendu un grand bruit et j'ai juste eu le temps de comprendre que l'engin venait d'exploser. Ensuite, je ne me souviens plus de rien. »

  • Cambodge

LA NOUVELLE PROTHÈSE DE SEDIQULLAH, 8 ANS 29 juillet 2016

En Afghanistan, plus de 1 000 personnes sont victimes chaque année de mines ou d'engins explosifs. Parmi elles, au moins la moitié sont des enfants, comme Sediqullah, 8 ans. Découvrez son histoire en vidéo.

  • Afghanistan

« J’AI GRANDI, JE SUIS TRÈS HEUREUSE DE MA NOUVELLE PROTHÈSE » 29 juillet 2016

5 ans après le terrible séisme en Haïti, Christella marche vers son avenir avec le soutien de Handicap International.

  • Haïti

J'ai appris à aimer mes enfants 29 juillet 2016

Agnès, 52 ans, doit marcher près de deux heures pour participer aux réunions hebdomadaires du groupe de parole organisées à Gihango, un village dans l'Ouest du Rwanda. « Mais cela en vaut largement la peine. Avant de participer au groupe, je craignais d'aborder les autres. Je menais une vie retirée, plongée dans mes angoisses et ma peine. Quand j'ai enfin pu raconter mon histoire pour la première fois, j'ai pleuré comme un bébé. J'étais soulagée. »

  • Rwanda